La 4e Révolution Industrielle, vecteur de re-localisation ?
Home / Actualité / Amérique / La 4e Révolution Industrielle, vecteur de re-localisation ?

La 4e Révolution Industrielle, vecteur de re-localisation ?

 

Alors qu’elle ne produisait plus en Allemagne depuis 1993, la firme allemande Adidas a ouvert en octobre 2017 la Speed Factory, une usine « 100% robotisée » en Bavière. Conçue pour mieux s’adapter à la quatrième révolution industrielle, cette stratégie de re-localisation démontre l’impact géopolitique à venir du nouveau mode de production. 

La Speed Factory, une usine "100% robotisée" à Anbach, en Bavière

Usine « 100% robotisée » à Anbach, en Bavière

L’Usine 4.0 face aux nouvelles opportunités et contraintes

Prenant son essor dans les années 2010, cette nouvelle révolution industrielle s’appuie sur des technologies novatrices auxquelles doit s’adapter « l’Usine 4.0 ». La production de biens doit désormais évoluer avec l’intelligence artificielle et l’Internet des objets, la robotisation. D’autre part, les façons de consommer ont elles aussi évolué. La conception des biens s’effectue ainsi avec la glocalisation, la personnalisation et la connectivité pour toiles de fond.

Ainsi, la nouvelle unité de production d’Adidas a pour but de proposer des modèles de chaussures spécifiques à

 

About Hugo CARRIE

Étudiant à HEC Paris, en double diplôme à l'Ensae ParisTech, après deux années en classe préparatoire au lycée Sainte Geneviève. Européen convaincu, passionné par les enjeux géopolitiques de l'innovation technique et des infrastructures d'échange.

Check Also

Quel bilan faire du huitième sommet des Amériques ?

 Les chefs d’Etat américains ont trouvé un accord pour lutter contre la corruption lors du …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.