Home / Actualité / Le niveau éducatif des français, en perpétuelle baisse?

Le niveau éducatif des français, en perpétuelle baisse?

 
ecole_republicaine_geoffrey
En classe, le travail des petits. Geoffroy, 1889.

Sur la dernière décennie les performances éducatives françaises sont décevantes, il convient cependant de les replacer dans le temps long. Sur la base des évaluations PISA, le niveau scolaire moyen des collégiens et lycéens français a baissé entre 2003 et 2012. Les comparaisons internationales ne sont pas flatteuses. Les enquêtes montrent que le système éducatif français produit, certes, de très bons élèves, mais aussi un trop grand nombre de décrocheurs qui entrent dans la vie active sans diplôme. De plus, ce système est particulièrement inégalitaire puisque la France fait partie des pays où le niveau social de la famille est le plus corrélé à la réussite scolaire des enfants. Néanmoins, le niveau scolaire des français étudié sur une longue période a réalisé des progrès remarquables.

En effet, en 1953 5,3% d’une classe d’âge obtenait le bac général, 17,3% en 1971 et autour de 35% aujourd’hui. Si l’on ajoute les bacs professionnel et technologique, près de 65% des français ont obtenu le baccalauréat en 2009. Ceci représente un changement majeur puisque comme l’illustre le tableau ci-contre, les générations antérieures étaient bien moins diplômées qu’aujourd’hui, ainsi 58% des plus de 65 ans n’ont aujourd’hui pas d’autre diplôme que le certificat d’études primaires (diplôme validant les acquis de l’école primaire supprimé en 1989).

Par conséquent la pyramide éducative s’est inversée, autrement dit l’accès aux études supérieures s’est démocratisé et n’est dorénavant plus réservé à une élite. Constituée d’une base large et peu diplômée, et d’un sommet étroit diplômé du baccalauréat, la pyramide éducative de nos grands-parents s’est retournée. En effet, aujourd’hui seul 12,4% d’une classe d’âge sort du système scolaire sans diplôme tandis que l’écrasante majorité 88,6% est diplômée. Les français n’ont donc jamais dans l’histoire été aussi éduqués. De plus lorsque dans quelques années  l’ancienne génération aura disparu, la pyramide éducative de l’ensemble de la population ressemblera à celle des 25-39 ans aujourd’hui.

Niveau de diplôme en fonction des groupes d’âges, source: recensement de 2009
Niveau de diplôme en fonction des groupes d’âges, source: recensement de 2009

L’objectif n’est pas ici de nier les contre-performances récentes, ni de se satisfaire des progrès réalisés par le passé, mais de dresser un tableau le plus objectif possible du niveau éducatif français. Attention cependant car les chiffres du recensement semblent surestimés car la collecte des données est réalisée sur la base des déclarations des ménages répondant à l’enquête. Néanmoins l’interprétation de la tendance générale n’est pas affectée.

Malgré la belle progression du niveau éducatif sur les 60 dernières années, le niveau stagne depuis 1995. Depuis lors, 35% d’une classe d’âge obtient le baccalauréat général et 5% sort du système système scolaire sans diplôme. Cette stagnation explique en partie le malaise d’une partie de la population, le niveau éducatif ne progressant plus les perspectives d’avenir s’assombrissent et les espoirs d’une ascension sociale s’amenuisent. Rappelons tout de même que le niveau d’éducation français n’ a jamais été aussi élevé.

 

Pour aller plus loin, Le mystère français, Hervé Le Bras et Emmanuel Todd.

About Hadrien LECLERC

Etudiant à l’Essec et à l’Ensae, je suis rédacteur pour les Yeux du Monde depuis Novembre 2013.

Check Also

Vers un nouveau conflit au Darfour ?

 Le 27 novembre dernier, Moussa Hilal était arrêté au Soudan, après un assaut qui aurait …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.