Home / Actualité / Mondialisation et enjeux / Eau / Les grands enjeux de l’eau dans la mondialisation (2/4)

Les grands enjeux de l’eau dans la mondialisation (2/4)

 
Une jeune pakistanaise attendant de récupérer de l'eau.
Une jeune pakistanaise attendant de récupérer de l’eau.

L’eau est une ressource dont les enjeux sont multiples, tant sur le plan géopolitique économique, qu’environnemental. La mise en place de réseaux fiables de distribution et de retraitement des eaux, loin d’être une question anodine, est sans doute l’un des défis majeurs pour les années à venir, tant les problématiques qui y sont liées sont nombreuses. 

Un enjeu sanitaire

L’accès à une eau saine et potable est un enjeu de santé des plus cruciaux. Parmi les Objectifs du Millénaire pour le Développement, l’ONU avait fixé en l’an 2000 l’objectif de réduire de moitié le nombre de personnes n’ayant pas accès à l’eau potable d’ici à cette année. Cependant, cet objectif est loin d’être atteint, puisque 1,2 milliard de personnes n’ont toujours pas accès à une source d’eau potable. En Afrique Subsaharienne, seulement 40% de la population en dispose.

Or, le manque d’infrastructures de traitement et retraitement des eaux oblige des populations à utiliser directement l’eau de fleuves, rivières lacs ou nappes phréatiques, eaux le plus souvent polluées et impropres à la consommation. Environ 2,5 milliards de personnes vivent dans des zones où il n’existe pas de système d’assainissement des eaux usagées.

L’enjeu est d’autant plus important que l’utilisation d’eau contaminée est responsable de la transmission de nombreuses maladies, comme le choléra ou la dysentrie. Ces infections gastro-intestinales tuent chaque année, selon l’OMS (source : année 2000) 2,2 millions de personnes. Il faut ajouter à cela les décès, plus difficilement estimables, qui surviennent à moyen ou long terme par ingurgitation ou simple contact avec des substances toxiques (métaux lourds, nitrates, pesticides…) présentes dans l’eau. Les eaux du Gange, par exemple, contiennent des taux extrêmement élevés de substances toxiques, et jusqu’à 30 000 fois plus de germes fécaux que les seuils acceptables définis par l’OMS.

Un problème pour l’éducation

C’est peut-être parfois moins évident, mais donner à chacun un accès permanent à une source d’eau potable est un objectif majeur pour l’éducation. Dans un rapport datant de 2010, l’UNESCO précisait que 115 millions d’enfants dans le monde n’étaient pas scolarisés. Or, nombre d’enfants ne peuvent aller à l’école, simplement parce qu’ils sont chargés par leurs familles d’aller chercher de l’eau potable tous les jours, souvent à des kilomètres de leur maison.

Un défi contre la pauvreté 

Enjeu de santé, d’éducation, l’accès à l’eau est aussi une nécessité pour sortir les populations de nombreux pays en développement de la pauvreté. En effet, ne pas avoir accès à l’eau potable coûte cher, en ce qu’il oblige les populations à s’en procurer par d’autres moyens, s’ils existent. Or, les alternatives, comme le remplissage de bidons grâce à des camions citernes, coûtent jusqu’à 100 fois plus cher au litre que ne coûte l’eau pour les habitants connectés aux réseaux.

 

Nécessité vitale pour le développement, la mise en place de réseaux performants de distribution et retraitement des eaux est aussi un impératif environnemental, aux côtés d’une utilisation plus raisonnable de nos ressources. En outre, la maitrise de l’eau est aussi une source de tensions entre les Etats.

Dans la même série: Les grands enjeux de l’eau dans la mondialisation (1/4)

About Paul ENJOLRAS

Actuellement étudiant en Master in Management à ESCP Europe, je suis passé par une classe prépa ECS à Janson-de-Sailly. Je suis passionné de géopolitique, et également membre du NOISE (Nouvel Observatoire de l'Innovation Sociale et Environnementale)

Check Also

Géopolitique d’une mafia italienne : les tentacules de la pieuvre ‘Ndrangheta

 Le 4 juillet 2017, une opération policière mobilisant plus de 1000 gendarmes, dans 21 communes …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.