Home / Un peu d'histoire / Analyses / La Guerre froide et ses implications sur les rapports de force mondiaux

La Guerre froide et ses implications sur les rapports de force mondiaux

 

Au sortir de la Seconde Guerre mondiale, l’Europe est anéantie. Le monde entre dans un rapport de force où les deux Grands, à savoir l’URSS et les Etats-Unis, s’affrontent idéologiquement.

Le monde tel qu’auraitpu le percevoir R. Reagan

Beaucoup d’Etats, considérés comme dans la zone d’influence de l’une ou l’autre superpuissance, se rapprochent politiquement de celle-ci. D’autres choisissent volontairement de s’allier avec les Soviétiques ou les Américains. Ceci est d’autant plus vrai que beaucoup d’anciennes colonies, une fois leur indépendance acquise, cherche une tutelle protectrice. Petit à petit, une première fracture apparait alors clairement, celle entre l’Ouest et l’Est que symbolisera à partir de 1961 le mur de Berlin. L’occident libéral est alors structuré autour des Etats-Unis. Le bloc occidental est aussi composé du Canada, de l’Europe, notamment la CEE mais aussi les pays nordiques par exemple, l’Australie, la Nouvelle-Zélande ainsi que le Japon. A l’opposé du bloc de l’Ouest, l’URSS forme le bloc socialiste avec les pays frères d’Europe de l’Est membres du Comecon que sont la Bulgarie, la Roumanie, la RDA, la Tchécoslovaquie, la Pologne et la Bulgarie. Une course effrénée commence alors entre Américains et Soviétiques : course à l’armement, course à l’espace, course au développement… Pendant près d’un demi-siècle, cette opposition façonnera le monde de façon duale.

Mais on remarque également une limite entre un monde développé au Nord, avec notamment les deux superpuissances que sont l’URSS et les Etats-Unis, et le Tiers-Monde au Sud. A l’intérieur de ce Tiers-Monde, on retrouve la césure idéologique entre libéralisme et socialisme. L’Asie du Sud-Est, la Turquie, l’Amérique latine, l’Amérique centrale et caribéenne et l’Afrique subsaharienne sont sous influence occidentale. A l’inverse, la Chine, Cuba, l’Albanie ou le Viêt-Nam appartiennent au bloc socialiste. On note néanmoins des exceptions, puisque le Nicaragua, l’Ethiopie, l’Angola ou le Mozambique ont aussi un régime socialiste malgré leur localisation. On remarque enfin des pays entre les deux positions, comme l’Inde, le Pakistan, les pays du Maghreb ainsi que ceux du Moyen-Orient. Le monde est alors comme coupé en quatre. Ce n’est que vers la fin des années 1980, à l’approche de l’effondrement soviétique, que beaucoup de pays ont petit à petit pris leur indépendance vis-à-vis de l’une de ces deux superpuissances, donnant naissance à un monde de plus en plus multipolaire.

About Charles LARUE

Charles LARUE est créateur du site les-yeux-du-monde.fr, ouvert en mai 2010, et président de l’association Les Yeux du Monde, créée en juin 2011.

Check Also

15 août 1947 : Partition des Indes

 Après de longues négociations, le 15 août 1947, l’Indian Independence Act entre en vigueur. Le …

2 comments

  1. Petite réaction au regard de la carte, très intéressante, du "monde tel qu'aurait pu le percevoir R.Reagan" : quelle est la source précise de ce document? Qui en est l'auteur? Quelle date de parution? Pouvez-vous livrer ces informations qui font cruellement défaut.

    Merci

  2. Votre question est plus que légitime…

    Cette image serait inspirée de la création du caricaturiste David Horsey qui avait conçu une image similaire à celle-ci (voir http://i3.kym-cdn.com/photos/images/original/000/… en 1982 pour le "Seattle Post-Intelligencer".

    Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

pdrm