Home / Un peu d'histoire / Evénements / 1939 - 1973 / 25 juillet 1957 : Proclamation de la République tunisienne

25 juillet 1957 : Proclamation de la République tunisienne

 

La République tunisienne a été proclamée le 25 juillet 1957 par Habib Bourguiba, qui devint ce jour le premier Président de la jeune république. Soixante ans après ce moment clef de l’histoire tunisienne, Les Yeux du Monde vous proposent de revenir sur les mois qui ont mené à ce changement de régime.

Le 25 juillet 1957, Habib Bourguiba (de dos) proclame la République tunisienne.

Le 20 mars 1956, la Tunisie obtient son indépendance de la France grâce à l’abrogation du traité du Bardo (1881) qui instaurait un protectorat. La Tunisie est alors reconnue comme une monarchie constitutionnelle totalement souveraine. Dans la foulée, une Assemblée constituante est élue pour rédiger les nouveaux fondements constitutionnels du pays et mettre fin au régime des privilèges.

Durant les mois qui mèneront à la proclamation de la République tunisienne, Habib Bourguiba assure le rôle de Premier ministre. Il respecte le fonctionnement de la monarchie constitutionnelle en faisant signer les décrets réformateurs par le bey – nom donné au monarque tunisien – Lamine Bey.

La monarchie beylicale est définitivement abolie ce 25 juillet 1957. L’Assemblée constituante met fin à ce régime vieux de 252 ans à l’unanimité. Cet épisode marque donc la fin de la dynastie des Husseinites, et le début de la modernisation du pays par Habib Bourguiba. Ce dernier reste une figure marquante de l’histoire tunisienne, qui a permis au pays de se faire une place sur la scène internationale et dans les dynamiques régionales. Néanmoins, le culte de la personnalité créé autour de lui, ainsi que sa façon de traiter ses opposants, furent toujours discutés au sein de la société tunisienne. Il sera finalement destitué en novembre 1987, et remplacé par Zine el-Abidine Ben Ali.

 

About Sophie GUILLERMIN-GOLET

Étudiante à Sciences Po Bordeaux (Bordeaux International Relations Degree), passionnée par les questions géopolitiques.

Check Also

Le long crépuscule du Maroc français au XXe siècle

 Admiratif et nostalgique d’un pays dont il fut Résident Général comme en témoigne la salle …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.