Le Plan Marshall

Le Plan Marshall

 
Pays ayant bénéficié du Plan Marshall
Pays ayant bénéficié du Plan Marshall

Le 5 juin 1947, le général Marshall lance un appel à l’Europe depuis l’université de Harvard. Il demande l’unité du bloc européen en échange d’une aide économique à la reconstruction. Ainsi, le 2 avril 1948, le Congrès vote le Foreign Assistant Act : ici commence l’European Recovery Program (ERP), plus couramment appelé Plan Marshall du nom du général et secrétaire d’Etat américain sous la présidence de Truman. Or, à la même époque, ce dernier met en place la tactique du « containment » afin d’endiguer l’expansion communiste, notamment en Europe. Par conséquent, les pays d’Europe de l’Est, sous emprise soviétique, furent contraints par Moscou de refuser cette aide.

Or, 1947 est aussi l’année de la doctrine Jdanov et de la rupture irrémédiable entre les blocs occidental et soviétique, et le Plan Marshall contribua ainsi à la radicalisation de la division entre l’Est et l’Ouest. Finalement, seize pays, qui formèrent dès 1948 l’Organisation Européenne de Coopération Economique (OECE) acceptèrent l’aide américaine jusqu’en 1952. L’ERP permettait aux Etats européens de recevoir une aide financière américaine. En échange, les pays d’Europe s’engageaient à importer des produits en provenance des Etats-Unis. Au total, le montant de cette aide dépasse les treize milliards de dollars, un montant énorme qui représente plus de 5% du PIB des Etats participants et qui est surtout fourni en majorité sous la forme de dons. En Europe, cette manne financière est mise à profit pour des travaux de reconstruction, mais aussi de modernisation. Beaucoup de techniques furent également exportés des Etats-Unis vers l’Europe.

Pour les Etats-Unis, cette aide fut le moyen de mettre fin au « dollar gap » : en effet, suite à la Seconde Guerre mondiale, les Etats-Unis possèdent plus des deux tiers de l’or mondial, et leurs excédents commerciaux sont exorbitants. Dès lors, il est très difficile pour les pays européens de se procurer les dollars nécessaires pour acheter des produits américains, et ceci risque de paralyser le commerce entre les deux côtés de l’Atlantique. La réinjection de dollars dans l’économie européenne permet donc aux producteurs américains de poursuivre leurs exportations en Europe qui offre ainsi de nombreux débouchés aux industriels américains. Le Plan Marshall permit également d’exporter l’American way of life vers l’Europe, avec notamment la diffusion de produits tels que le Coca-Cola, les jeans, ou encore le chewing-gum.

Les résultats économiques en Europe furent très appréciables : la croissance économique fut à cette époque indéniable, et la productivité progressa prodigieusement. En outre, on peut aussi remarquer que le Plan Marshall esquisse un début de coopération européenne, prélude de ce que sera la Communauté Européenne du Charbon et de l’Acier (CECA) à partir de 1951.

About Charles LARUE

Charles LARUE est créateur du site les-yeux-du-monde.fr, ouvert en mai 2010, et président de l’association Les Yeux du Monde, créée en juin 2011.

Check Also

La démocratie avortée en Russie (1917)

 Avec la Révolution de Février (mars selon le calendrier grégorien), les libéraux arrivent au pouvoir, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.