Home / Ressources / Biographies / Ludwig Erhard – Biographie

Ludwig Erhard – Biographie

 
Ludwig Erhard, père du miracle économique allemand
Ludwig Erhard, père du miracle économique allemand

Né à Fürth le 4 février 1897 et mort à Bonn le 5 mai 1977.

Après avoir rejoint l’armée allemande en 1916 lors de la Première Guerre mondiale, il est sérieusement blessé en 1918. Il s’engage alors dans des études économiques, d’abord à Nuremberg puis à Frankfort, et obtient un doctorat en 1925. Il entreprend par la suite, durant la Seconde Guerre mondiale, de rechercher des solutions de paix, mais les Nazis l’empêchent de poursuivre ses travaux, ce qu’il fait malgré tout en privé. Erhard se rapproche alors de Carl Friedrich Goerdeler, figure de la résistance allemande face au nazisme.

Après la guerre, Erhard devient professeur à Munich et conseiller économique en Bavière pour le gouvernement d’occupation américain, puis ministre du Commerce et de l’Industrie de Bavière, avec pour objectif de remettre sur pied l’économie et les finances allemandes. En 1947, il devient directeur de l’administration de l’économie de la « Trizone » et, peu après l’introduction du Deutsche Mark en 1948, met en place une économie de marché, mettant fin au contrôle des prix institué par les Nazis.

En 1949, il est élu lors des élections fédérales allemandes et devient Ministre de l’Economie de Konrad Adenauer. Il conserve son poste durant les 14 années de mandat d’Adenauer, durant lesquelles il met en place une économie sociale de marché. Son action a des résultats qualifiés de miraculeux, l’Allemagne connaissant alors une croissance et un développement forts. En 1963, après le retrait de Konrad Adenauer, Erhard est élu Chancelier par le Bundestag, puis réélu en 1965.

En pleine période de détente dans le cadre de la Guerre froide, Erhard s’engage à la recherche d’un accord en vue d’une possible réunification allemande, et ce malgré la réticence des Etats-Unis. Il envisage notamment de « racheter » la partie Est de l’Allemagne à l’URSS. Mais son plan tombe à l’eau en 1964, Khrouchtchev perdant le pouvoir cette année-là. En Europe, Erhard s’oppose à De Gaulle en voulant développer le marché libre et l’unité économique de l’Europe. La RFA s’éloigne alors de la France pour se rapprocher de plus en plus des Etats-Unis.

En 1966, une crise budgétaire, une hausse du chômage et son soutien toujours plus important envers les Etats-Unis, notamment dans le cadre de la guerre du Viêt Nam, lui font perdre le pouvoir au profit de Kurt Georg Kiesinger. Erhard reste membre du parlement ouest-allemand jusqu’à son décès en mai 1977.

About Charles LARUE

Charles LARUE est créateur du site les-yeux-du-monde.fr, ouvert en mai 2010, et président de l’association Les Yeux du Monde, créée en juin 2011.

Check Also

Octobre 2017 : l’actualité en un clin d’oeil

 Retrouvez en un clin d’oeil un récapitulatif jour par jour de toute l’actualité internationale et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.