Home / Ressources / Biographies / Margaret Thatcher – Biographie

Margaret Thatcher – Biographie

 
Margareth Thatcher "La dame de Fer" avit la bouche de Marilyn et les yeux de Staline selon Mitterrand
Margaret Thatcher « La dame de Fer » avait la bouche de Marilyn et les yeux de Staline selon Mitterrand

Née le 13 octobre 1925 à Grantham et morte le 8 avril 2013 à Londres.

Margaret Thatcher est une fille de la classe moyenne britannique. Fille de Beatrice Stephenson et d’Alfred Roberts, son père, épicier de quartier, était membre du Parti conservateur. De 1943 à 1947 elle suit des études de chimie à l’Université d’Oxford. Elle épouse en 1951 Denis Thatcher en 1953. La même année elle devient barrister spécialisée en droit fiscal. Lors des élections de 1950 et 1951 elle est battue dans le bastion travailliste de Dartford, où elle était la plus jeune candidate du pays. En 1958 ,elle est choisie pour être la candidate conservatrice au parlement de Finchley où elle emporte l’élection en 1959. Elle entre à la Chambre des communes et ne la quittera qu’en 1992. De 1964 à 1970, elle est porte-parole de son parti à la Chambre puis ministre de l’Éducation de 1970 à 1974 dans le gouvernement d’Edward Heath où sa décision de mettre fin à la distribution gratuite de lait dans les écoles déclenche de violentes protestations et lui fait gagner le titre de « la voleuse de lait ». A la suite de la défaite du Parti conservateur aux élections en 1974, elle prend par surprise la tête du parti contre Edward Heath.

Durant ses onze années au 10 Downing Street, elle incarne parfaitement une frange particulière de la droite : le Tchatchérisme.

Elle mène son parti à la victoire le 3 mai 1979 et devient la première femme à diriger le gouvernement d’un pays occidental alors qu’elle était peu connue des Britanniques. Elle met en place avec détermination un programme libéral et remettant en cause l’État providence. Tranchant dans les programmes sociaux et engageant une lutte féroce contre les syndicats notamment en 1984-1985, elle met en place une relance de l’économie britannique qui marquait le pas depuis la crise de 1971. La violence de ces changements lui vaudra en 1976 le surnom de « Dame de fer » par le journal soviétique L’Etoile rouge.

La privatisation de secteurs comme le rail, le transport aérien ou l’énergie et la dérégulation financière sont quelques-uns des marqueurs de cette politique qui est très proche de celle que mène Ronald Reagan qu’elle connaît depuis 1975 et dont elle partage les opinions politiques et idéologiques avec notamment un anticommunisme farouche et une fidélité totale aux théories de Hayek et de Friedman. Sur le plan extérieur elle se distingue de lui en choisissant d’affronter l’Argentine pour conserver les Malouines en 1982 : une guerre qui sera fondamentale pour l’image de commandant en chef qu’elle se forge. Elle se montre intransigeante envers les militants de l’IRA qui font une grève de la faim en 1981 et en subit les conséquences dans un attentat à la bombe à Brighton dont elle échappe par hasard en octobre 1984. Eurosceptique, elle refuse l’idée d’une forte coopération européenne et dès 1979, exige notamment un rabais à sa participation au budget européen qu’elle obtiendra en 1984. Elle s’oppose autant que possible au fédéralisme et craint un « super État » européen alors qu’elle affaiblit celui de la Grande Bretagne.

La tentative d’instauration de la poll tax en 1990 marque le début de sa chute. Remise en cause dans son propre parti par Michael Heseltine en novembre 1990, elle démissionne à condition qu’il ne lui succède pas. John Major reprend le poste de Premier ministre. Nommée pair du Royaume-Uni et « baronne Thatcher of Kesteven » elle siégeait à la chambre des lords jusqu’à son décès en avril 2013.

 

About Nicolas MOULIN

Nicolas Moulin est étudiant à Euromed Management après trois ans de CPGE ECS au lycée Pierre de Fermat. Membre de 2012 à 2013 de la commission SimONU , qui organise des simulations de négociation de type ONU et qui participe aux différents MUN européens et américains, il était responsable simulation et Think Tank au sein de cette commission. Zones de prédilection : Europe et Etats-Unis.

Check Also

Syrie : Anatomie d’une guerre civile – Adam BACZKO, Gilles DORRONSORO et Arthur QUESNAY – Fiche de lecture

 Paru en 2016, ce livre est le fruit d’un travail collectif de recherche apportant un …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.