Home / Ressources / Biographies / Pierre Mauroy – Biographie

Pierre Mauroy – Biographie

 

Né le 5 Juillet 1928 à Cartignies (Nord) et mort le 7 juin 2013 à Clamart (Hauts-de-Seine).

Pierre Mauroy aura été le premier Premier ministre socialiste de la cinquième République.
Pierre Mauroy aura été le premier Premier ministre socialiste de la Cinquième République.

Né en 1928 d’un père instituteur et aîné d’une famille de sept enfants. Il fait ses classes à Cambrai puis à l’Ecole Normale de Cachan. Politiquement engagé dès ses 16 ans dans les Jeunesses socialistes de la SFIO, il en devient secrétaire national en 1950. Professeur d’enseignement technique à Colombes en 1952 et devient en 1955 secrétaire général du syndicat des collèges d’enseignement technique de la fédération de l’Education nationale jusqu’en 1958. En 1966 il devient secrétaire général de la SFIO. Au cours des années suivantes, Pierre Mauroy grimpe dans la hiérarchie du parti,  qui s’est renommé Parti Socialiste entre temps. Il suit Augustin Laurent et se place en seconde position sur la liste électorale du PS pour les élections municipales de 1971 à Lille. Il prend les rênes de la ville le 8 janvier 1973 puis est élu député du Nord le 11 mars. En 1974 il est élu président du conseil régional du Nord-Pas de Calais. Etant responsable de la très puissante fédération socialiste du Nord, il est de facto numéro 2 du PS aux côtés de François Mitterrand.

Tous les deux réforment le PS et réalisent un mouvement d’union des différents courants de la gauche. Avec l’élection de François Mitterrand en 1981, Pierre Mauroy est nommé Premier ministre et s’applique à réaliser le programme commun avec notamment quatre ministres communistes au sein du gouvernement. Des mesures phares comme la semaine de 39 heures, la cinquième semaine de congés payés, la décentralisation, l’impôt sur la fortune, la retraite à soixante ans, l’abolition de la peine de mort ainsi que de nombreuses nationalisations et créations de postes de fonctionnaires sont menées. Mais l’incapacité du gouvernement à contrer la stagflation (chômage + inflation) pousse à un changement d’administration pour prendre ce qui sera appelé le « tournant de la rigueur ». En juillet 1984, François Mitterrand remplace Pierre Mauroy avec qui les relations sont de plus en plus difficiles par Laurent Fabius.

Mauroy retourne alors dans le Nord avant de devenir en 1988 premier secrétaire du Parti socialiste. Il finit par quitter ce poste et par être élu sénateur du Nord et président de l’Internationale socialiste en 1992. En 2001, il transmet la mairie de Lille à Martine Aubry, sa première adjointe. Le 20 juin 2008 il est mis en examen pour détournement de fonds publics sur une affaire d’emploi fictif et finit par être condamné en correctionnel le 4 février 2011 à payer 20 000 euros d’amende avec sursis et à rembourser presque la totalité de cette somme à la Communauté Urbaine de Lille.

Pierre Mauroy soutient Ségolène Royal aux élections présidentielles de 2007, puis Martine Aubry aux primaires socialistes de 2011.Il ne se représente pas au sénat lors des élections de 2011 mais assiste à la victoire de François Hollande en mai 2012. Il est hospitalisé en juin 2013 pour un malaise provoqué par une précédente opération d’un cancer en 2012. Il meurt le 7 juin 2013. Le 11 juin, un hommage national lui est rendu aux Invalides.

About Nicolas MOULIN

Nicolas Moulin est étudiant à Euromed Management après trois ans de CPGE ECS au lycée Pierre de Fermat. Membre de 2012 à 2013 de la commission SimONU , qui organise des simulations de négociation de type ONU et qui participe aux différents MUN européens et américains, il était responsable simulation et Think Tank au sein de cette commission. Zones de prédilection : Europe et Etats-Unis.

Check Also

Syrie : Anatomie d’une guerre civile – Adam BACZKO, Gilles DORRONSORO et Arthur QUESNAY – Fiche de lecture

 Paru en 2016, ce livre est le fruit d’un travail collectif de recherche apportant un …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.