Home / Ressources / Biographies / Benazir Bhutto – Biographie

Benazir Bhutto – Biographie

 

Née le 21 juin 1953 à Karachi au Pakistan, et assassinée le 27 décembre 2007 à Rawalpindi (Pakistan). 

Benazir naquit dans une famille de riches propriétaires terriens et d’une grande lignée de politiciens. Elle quitte le Pakistan à l’âge de 16 ans pour étudier en Occident. Elle débutera ses études au Harvard’s Radcliffe College, puis continuera à Oxford. Déjà, elle affirme son goût pour la politique et le leadership en devenant en 1976 la première femme asiatique présidente de la prestigieuse association Oxford Union.

Benazir Bhutto, première femme à être élue à la tête d'un pays musulman
Benazir Bhutto, première femme à être élue à la tête d’un pays musulman

Elle rentre au Pakistan en 1977 lorsque son père, Zulfikar Alî Bhutto (président de 1971 à 1973, puis premier ministre de 1973 à 1977), est en pleine déroute politique. Soupçonné de fraude, il est renversé avec son gouvernement par le général Muhammad Zia. Son père est alors arrêté, puis sera condamné à mort et pendu en 1979. Benazir Bhutto commence alors à s’engager dans la vie politique pakistanaise. Elle succède à son père à la tête du Parti du Peuple Pakistanais (PPP), dont elle sera présidente à vie. Très critique de la politique de Zia, Benazir Bhutto alternera essentiellement entre arrestation, emprisonnement et exil de 1977 à 1988. Suite à la mort du général Zia en 1988, des élections sont organisées, et le PPP arrive au pouvoir.

Benazir Bhutto devient première ministre du Pakistan le 2 Décembre 1988.

C’est la première femme au monde à être élue à la tête d’un pays musulman. Elle sera démise de ses fonctions en 1990, sous le coup d’accusations de corruption et d’abus de pouvoir. En octobre 1993, elle est de nouveau élue première ministre, poste qu’elle occupera jusqu’au 5 novembre 1996 avant de faire face aux mêmes accusations qu’en 1993.

Celle dont le prénom signifie « l’incomparable » mènera une politique économique libérale : dérégulation du secteur financier, privatisations et flexibilité du marché du travail. Au niveau intérieur, elle cherche à assouplir les libertés, notamment en réduisant les restrictions sur la presse. Sur le plan international, elle va chercher à améliorer l’image du Pakistan. Toutefois la question de l’arme nucléaire va poser problème à sa réconciliation avec l’Inde, et à sa bonne entente avec les États-Unis. Elle va néanmoins essayer d’améliorer sa relation avec les américains, notamment en coopérant sur la question afghane.

Bénéficiant d’une image très flatteuse en Occident, son bilan politique est plus contrasté au niveau pakistanais. Sa politique économique fut un échec: les investissements privés furent insuffisants, et le pays fit face à un chômage croissant. Elle a lourdement entaché l’image du PPP avec ses nombreuses affaires de corruption autour d’elle (son mari notamment, Asif Ali Zardari, sera surnommé « monsieur 10% »). De plus, elle aura des penchants autoritaires au pouvoir, et ne se battra que de manière limitée pour le droit des femmes.

Après 1996, elle doit s’exiler pour éviter de nouveau la prison et vit entre Londres et Dubaï. En 2007, les États-Unis font pression afin qu’elle puisse rentrer au Pakistan afin de revitaliser un pays au bord du chaos sous le régime vieillissant de Musharaff. Peu après son retour, elle sera assassinée à Rawalpindi le 27 Ddcembre 2007. Aujourd’hui encore, les possibilités sont nombreuses sur les commanditaires de l’attentat, bien que la justice pakistanaise vise actuellement Musharaff pour ce meurtre. A titre posthume, Benazir Bhutto reçoit le prix des droits de l’homme par l’ONU en 2008.

About Léonard LIFAR

est étudiant à Sciences Po Rennes. Passionné d'histoire et de géopolitique, il est rédacteur pour les Yeux du Monde depuis Janvier 2014.

Check Also

Syrie : Anatomie d’une guerre civile – Adam BACZKO, Gilles DORRONSORO et Arthur QUESNAY – Fiche de lecture

 Paru en 2016, ce livre est le fruit d’un travail collectif de recherche apportant un …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.