Home / Ressources / Biographies / Salvador Allende Gossens – Biographie

Salvador Allende Gossens – Biographie

 
Salvador Allende Gossens, Président du Chili du 3 novembre 1970 au 11 septembre 1973

Salvador Allende Gossens, né le 26 juin 1908, est médecin de formation à l’Université de Santiago. En 1933, exerçant sa profession en parallèle, il participe à la fondation du Parti Socialiste du Chili. En 1937, il est élu député de Quillota et Valparaiso et devient en 1939 Ministre des Affaires Sociales et de la Santé publique sous le gouvernement socialiste de Pedro Aguirre Cerda. Il quittera cette fonction pour embrasser par la suite celle de Secrétaire Général du Parti Socialiste. Ainsi, de 1945 à 1966, il est systématiquement élu sénateur à travers le Chili. Au terme de cette période, il devient le Président du Sénat chilien.

Quant à l’élection présidentielle du Chili, il s’y est présenté à quatre reprises : en 1945, 1958, 1964 et enfin en 1970. A cette dernière occasion, il est le candidat de la coalition de partis de gauche nommée « Unitad Popular ». Les mesures phares de son programme sont les suivantes : poursuivre la réforme agraire, nationaliser le secteur bancaire et industriel, élargir l’accès aux soins et à l’éducation. Tels sont les jalons de sa « voie chilienne vers le socialisme ». Malgré des sondages qui donnent largement gagnant Jorge Alessandri, son principal adversaire, Allende devient le premier Président élu démocratiquement sur un programme socialiste. Il obtient ainsi le 4 septembre 1970 36,6% des suffrages, contre 35,3% pour son adversaire.  Sa politique consiste majoritairement en décrets, vu que la chambre basse lui est hostile. Il nationalise ainsi la quasi-totalité des banques et des mines de cuivre, réforme le système de santé, d’éducation, d’agriculture, et va jusqu’à créer un impôt sur les bénéfices.

En 1971 il annonce rouvertes les relations diplomatiques entre le Chili et Cuba, et en 1972 il prononce un discours devant l’Organisation des Nations-Unies, fustigeant ainsi les multinationales qu’il décrit comme néfastes envers les pays en voies de développement où celles-ci s’implantent. Il s’attire ainsi les foudres de certains milieux politiques et d’affaires, notamment américains. Ainsi, que ce soit lors des élections présidentielles, de son mandat ou du putsch du 11 septembre, les services secrets états-uniens ont toujours été fortement suspectés d’avoir agi en coulisse contre Salvador Allende. Quoiqu’il en soit, les mauvais résultats économiques de la politique du « Companero Presidente » ont précipité sa chute. La baisse du PIB de 4,1% couplée à une inflation de 500% en 1973 rend le climat social chaotique. L’armée, chargée de maintenir l’ordre, devient omniprésente. Finalement, le 11 septembre 1973, le palais présidentiel du Chili est assailli par l’armée, sous le commandement du Général Augusto Pinochet. Allende y perdra la vie dans des circonstances imprécises, même si la thèse du suicide reste la moins contestée.

About Vincent SATGE

Vincent Satgé est cofondateur du site les-yeux-du-monde.fr ainsi que coprésident de l’association Les Yeux du Monde. Il étudie actuellement à Sciences Po Bordeaux.

Check Also

Juin 2017 : l’actualité en un clin d’oeil

 Retrouvez en un clin d’oeil un récapitulatif jour par jour de toute l’actualité internationale et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

pdrm