Home / Ressources / Biographies / Gandhi – Biographie

Gandhi – Biographie

 

Mohandas Karamchand Gandhi est né le 2 octobre 1869 à Porbandar (Gujarat) et mort le 30 janvier 1948 à Delhi.

Enfant, sa mère lui inculque les valeurs hindouistes mais il apprend aussi à connaître les autres religions et la tolérance à leur égard. En grandissant Gandhi devient convaincu qu’il ne sera quelqu’un qu’en rompant avec les coutumes de l’Inde et en copiant le style de vie des anglais. Il s’embarque pour l’Angleterre en 1888, pour y faire ses études de droit. Il découvre à Londres les textes fondateurs de la religion hindouiste et s’intéresse aux autres religions. Il rentre en Inde trois ans plus tard, diplômé. En 1893, il part pour l’Afrique du Sud pour défendre les intérêts d’une société indienne, c’est là que son engagement débute.

En effet, il est choqué par la discrimination raciale envers les noirs et les immigrés et dès la fin du procès, en 1894, il s’engage. Il travaille comme avocat jusqu’en 1899. En 1906 une nouvelle loi ségrégationniste est votée au Transvall, Gandhi prône alors une résistance non-violente, il est emprisonné six mois. En 1909 il publie Hind Swaraj, livre dans lequel il développe les théories du combat par la non-violence : la satyagraha. Il continuera son combat jusqu’en 1914, ce qui lui vaudra de nombreux emprisonnements, mais il parvient à faire signer un accord sur la suppression de nombreuses lois raciales. Il rentre en Inde où il établit un ashram, son nom est désormais associé à la lutte contre l’injustice.

À la fin de la Première Guerre mondiale, pendant laquelle Gandhi avait appelé au soutient de l’effort de guerre, il présente aux britanniques ses premières revendications d’autonomie pour l’Inde. Le 6 avril 1919, il appelle le peuple à manifester publiquement dans tout le pays et à cesser toute activité. C’est un énorme succès. Mais le 13 avril, à Amritsar, lors d’une initiative similaire, l’armée tire sur la foule pacifique, bilan : plus de 300 morts et plus de mille blessés. Gandhi suspend immédiatement la satyagraha. Il change alors de moyen d’action et appelle au boycott de produits textiles européens, il est emprisonné. Le 12 mars 1930, le Mahatma entreprend son action la plus célèbre : la marche du sel pour dénoncer le monopole anglais de la vente du sel. Pendant 24 jours et sur 350 kilomètres le cortège ne cessera de gonfler. Au bout, Gandhi ramasse une poignée de sel et annonce qu’il commence la désobéissance civile. Il est de nouveau arrêté.

En 1934, Gandhi se retire de la politique, préférant la laisser aux jeunes leaders du Congrès, dont Nehru, qui a obtenu la majorité au parlement. Il continue en revanche de se battre pour la cohésion entre les communautés et pour l’éducation des masses. Il reste attaché à l’unité de l’Inde après l’indépendance, mais les violences entre hindous et musulmans sont telles que la scission est proclamée en 1947. Le 30 janvier 1948, un nationaliste hindou, Nathuram Godse, l’abat à Delhi. Sa mort provoque une émotion internationale. À Delhi plus de deux millions de d’indiens assisteront à ses funérailles nationales.

About Nicolas MOULIN

Nicolas Moulin est étudiant à Euromed Management après trois ans de CPGE ECS au lycée Pierre de Fermat. Membre de 2012 à 2013 de la commission SimONU , qui organise des simulations de négociation de type ONU et qui participe aux différents MUN européens et américains, il était responsable simulation et Think Tank au sein de cette commission. Zones de prédilection : Europe et Etats-Unis.

Check Also

Djibouti à la croisée des chemins – Sébastien Patacq

 Lorsque vous demandez où se trouve Djibouti, peu de gens savent répondre. C’est pourtant sa …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

pdrm