Home / Ressources / Biographies / Georges Pompidou – Biographie

Georges Pompidou – Biographie

 
Georges Pompidou, 19° Président de la République Française

Né à Montboudif dans le Cantal en 1911, Georges Pompidou intégra l’Ecole Normale Supérieure en 1931. Son agrégation de lettres en poche dès 1934, il enseigna entre autres au Lycée parisien Henri-IV. Il fit ses premiers pas en politique à la Libération. Exerçant dès 1946 au Conseil d’Etat, il fut également chargé de mission auprès du Ministre de l’Information la même année. En 1954, il quitta ses fonctions pour rejoindre la banque Rothschild, dont il devint le Directeur Général en 1956.

Il fut ensuite le Directeur de Cabinet de De Gaulle en septembre 1958, puis membre du Conseil Constitutionnel  en janvier 1959, et enfin Premier Ministre le 14 avril 1962. Il est censuré par l’Assemblée Nationale le 5 octobre avant d’être reconduit Premier Ministre le 28 novembre.  Un contrat implicite s’institue alors entre lui et le Général : De Gaulle assure la politique de prestige de la France à l’international tandis que Pompidou gère la vie économique et sociale. Il s’est ainsi illustré avec la création de la DATAR (Délégation à l’Aménagement du Territoire et à l’Action Régionale) ou encore la stimulation du secteur du bâtiment avec la construction de nombreux logements. Cependant cette entente va s’assombrir surtout à partir de mai 68 : De Gaulle battant soudainement en retraite, Pompidou prend ses aises : il conclut les accords de Grenelle et, alors que De Gaulle était favorable à un référendum, il impose sa décision de dissoudre l’Assemblée Nationale. De Gaulle ne pardonne pas qu’on lui ait forcé la main et nomme Premier Ministre le 10 juillet 1968 Maurice Couve de Murville. Pompidou, détenant ainsi et aujourd’hui encore le record de longévité en tant que Premier Ministre, se replie dans le Cantal, où il avait été élu député en 1967.

Après le départ définitif du Général de Gaulle, Georges Pompidou, appuyé par l’Union pour la Défense de la République, se présente aux élections présidentielles. Le 20 juin 1969, il l’emporte face au Président par intérim sortant, Alain Poher, avec 58,21% des voix. Sa politique intérieure peut être résumée par une modernisation de l’industrie française, que ce soit dans le secteur automobile, nucléaire ou aéronautique. De 1969 à 1973, la France détient la croissance la plus vigoureuse d’Europe, et le niveau de vie moyen progresse de 25%. En outre, la France est la troisième puissance commerciale du monde. Sur le plan international, Pompidou se montre favorable à la création d’un Système Monétaire Européen et d’un élargissement de la Communauté Economique Européenne avec l’adhésion du Royaume-Uni, du Danemark et de l’Irlande en 1973.

On parle à propos de son mandat d’une seconde naissance de la IV° République, étant donné que Pompidou a confirmé le caractère présidentialiste du régime. Il reste pour certains le Président qui a fondé le Centre National d’Art et Culture (ou Centre Pompidou). Peut-être reste-il encore méconnu entre les Présidents de la République Française du fait de son mandat écourté par un cancer du sang, ayant raison de lui le 2 avril 1974.

About Vincent SATGE

Vincent Satgé est cofondateur du site les-yeux-du-monde.fr ainsi que coprésident de l’association Les Yeux du Monde. Il étudie actuellement à Sciences Po Bordeaux.

Check Also

Syrie : Anatomie d’une guerre civile – Adam BACZKO, Gilles DORRONSORO et Arthur QUESNAY – Fiche de lecture

 Paru en 2016, ce livre est le fruit d’un travail collectif de recherche apportant un …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.