Home / Ressources / Biographies / Mossadegh – Biographie

Mossadegh – Biographie

 
Muhammad Mossadegh, Premier Ministre d'Iran de 1951 à 1953

Né en 1881 à Téhéran Musaddaq Muhammad Hidayat, dit « Mossadegh », poursuivit des études de droits et de sciences politiques en Europe. Il fut auparavant présent lors du début de la révolution constitutionnaliste de 1905-1911, qui dota l’Iran d’une constitution et d’un parlement. Il revint donc à Téhéran en 1915 et exerça par la suite quelques hautes fonctions au sein de l’Etat iranien. Après le coup d’Etat du 21 février 1921, orchestré conjointement par Sa’id Zia Al-Din et le futur Shah, Reza Khan Mir Panj, Mossadegh décroche plusieurs portefeuilles ministériels. Parmi ceux-là, on peut citer la Justice, les Finances, les Affaires Etrangères et en plus de cette dernière fonction, il occupa le poste de gouverneur d’Azerbaïdjan.

Il poursuivi sa carrière à la chambre basse d’Iran, le Majlis, où il siégea de 1923 à 1927, puis de 1944 à 1951. C’est ainsi qu’il rentra en conflit avec le Shah (Reza Khan Mir Panj, devenu empereur en 1925) et fut emprisonné. Il fut libéré en 1941, à l’occasion de la passation de pouvoir entre Reza Pahlavi et son fils Muhammad Reza Pahlavi. Son retour sur la scène politique date de 1944, lorsqu’il refit son entrée au Majlis. A la tête d’une alliance entre son parti, le Front National (Jehbe Melli) et un parti communiste iranien, le Tudeh, il fut plébiscité par la chambre basse pour être nommé Premier Ministre. Le Shah céda à ces exigences le 29 avril 1951, mais également concernant les réformes que veut entreprendre Mossadegh afin de nationaliser les compagnies étrangères exploitant le pétrole iranien. Ayant l’aval du Parlement, Mossadegh nationalise l’Anglo-Iranian Oil Company (aujourd’hui British Petroleum), et dès 1952, la production de pétrole en Iran est du fait de l’Etat. De nouveaux conflits vont alors opposer le Shah d’Iran à son Premier Ministre : ainsi Mossadegh va réclamer dès juillet 1952 que le contrôle de l’armée soit aux mains du gouvernement. Voyant le Shah s’entêter dans son refus, Mossadegh se retrouve dans l’obligation de démissionner. Après trois jours d’émeutes, le Shah le renommera au poste de Premier Ministre. En août 1953, à la suite d’un référendum, Mossadegh dissout le parlement et organise de nouvelles élections législatives.

Un coup d’Etat va alors être organisé par les Etats-Unis et la Grande-Bretagne, sous le nom d’« opération Ajax » : l’objectif est de redonner le pouvoir effectif au Shah, qui se trouve être plus « concerné » par les intérêts pétroliers des Etats-Unis et de la Grande-Bretagne que l’est Mossadegh. Cette opération menée par la CIA provoque le renversement de Mossadegh le 19 août 1953, remplacé par le général Zahedi. Mossadegh est condamné à trois ans de prisons, puis est assigné à résidence jusqu’à la fin de sa vie, en 1967. Son parti, le Front National, est dès lors interdit, et ses membres poursuivis. L’Anglo-Iranian Oil Company sera dédommagée pour avoir été nationalisée en 1951. Le Shah pourra quant à lui développer une dictature en comptant sur l’appui des Etats-Unis.

About Vincent SATGE

Vincent Satgé est cofondateur du site les-yeux-du-monde.fr ainsi que coprésident de l’association Les Yeux du Monde. Il étudie actuellement à Sciences Po Bordeaux.

Check Also

Syrie : Anatomie d’une guerre civile – Adam BACZKO, Gilles DORRONSORO et Arthur QUESNAY – Fiche de lecture

 Paru en 2016, ce livre est le fruit d’un travail collectif de recherche apportant un …

One comment

  1. Robert Courtemanche

    Bonjour ……..Il y a peu de chose à lire sur M.Mossadegh votre article me donne envie d'en savoir plus sur cet homme politique , qu'en est-il de sa vie familiale, de ses amis,comment s'est déroulé son procès,sa vie lors de son assignation a résidence jusqu'à sa mort,ses funérailles,comment les Iraniens ont vécu ce deuil,etc etc .Pouvez vous me suggérer un ou des lien ou pouvez vous me les faire parvenir par courrier électronique ? Ce serais très apprécié……..Merci ………

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.