Home / Ressources / Biographies / Dwight David Eisenhower – Biographie

Dwight David Eisenhower – Biographie

 

Né le 14 octobre 1890 à Denison au Texas et mort le 28 mars 1969 à Washington.

Dwight Eisenhower : "Lorsque vous faites usage de la force, il est une chose à ne jamais faire : perdre."
Dwight Eisenhower : « Lorsque vous faites usage de la force, il est une chose à ne jamais faire : perdre. »

Troisième d’une famille de sept, Dwight David Eisenhower grandit dans une famille modeste. Il entre à l’académie militaire de West Point en 1911 et fait partie de la promotion qui donnera au pays ses plus grands généraux. Il commence sa carrière, et finit par être promu major à l’Infantry Tank School où il devient ami avec Patton. Ils publient des articles préconisant l’utilisation de chars dans les combats. Il est repéré à son affectation au canal de Panama et d’intègre l’école d’état-major de Fort Leavenworth où il obtient son diplôme en 1928 en étant major de sa promotion. Après avoir travaillé avec MacArthur et Pershing, il accompagne MacArthur aux Philippines et devient conseiller militaire du gouvernement philippin. Sur sa demande, il revient en 1939 aux Etats-Unis. Il est promu général deux étoiles et nommé en juin 1942 commandant en chef des forces américaines en Europe. Il dirige l’Opération Torch, le débarquement de novembre 1942 en Afrique du Nord où son sens de la conciliation est utile. En février 1943 il est promu général quatre étoiles et obtient le commandement des forces alliées en Europe puis dirige les débarquements de Sicile et d’Italie. Ces débarquements servent de répétition à celui de Normandie qu’il supervise et réussit. Il est promu général cinq étoiles en décembre 1944. Il succède à Marshall comme chef de l’état-major de l’US Army puis part en 1948 pour présider l’université de Columbia.

En 1950 il est nommé par Truman commandant suprême de l’OTAN. Initialement poussé par Truman en 1948, Eisenhower finit par entrer en politique en 1952 et représente le Parti Républicain aux présidentielles. Il promet de mettre fin à la corruption à Washington, de clore la guerre de Corée et de stabiliser un pays en pleine paranoïa maccarthiste. Il est élu avec 55% des voix en 1952 et sera réélu en 1956. Sur le plan extérieur, il règle la question de la Corée et l’ère du post-stalinisme amorce une coexistence pacifique entre les deux blocs. Il pousse à la création de l’AIEA en 1953. Il lutte néanmoins contre l’expansion communiste en favorisant la course aux armements et multiplie les accords comme l’OTASE en 1954 mais sans intervenir directement dans les conflits : les Etats-Unis ne soutiendront pas la France dans la guerre d’Indochine. Il accueille Khrouchtchev du 15 au 27 septembre 1959 en visite officielle mais la situation se dégrade avec l’arrivée au pouvoir de Castro à Cuba et la destruction par l’URSS d’un avion espion U2 au-dessus de son territoire en 1960.

A l’intérieur, Eisenhower est apprécié et travaille en cohabitation avec les démocrates avec une politique libérale menée par Humphrey. Il crée dès 1953 le ministère de la santé, de l’éducation et de l’assistance sociale dont il proposera d’étendre la loi. Il développe le réseau d’autoroutes du pays et il s’oppose aux politiques de ségrégations raciales. Son mandat est aussi marqué par l’entrée de l’Alaska et d’Hawaii dans l’Union en 1959 et le début du programme spatial avec Explorer 1.

Il quitte le pouvoir en 1961 et soutient Kennedy pendant la crise des missiles de Cuba. Il se retire en Pennsylvanie pour écrire ses mémoires publiées en 1963 puis meurt le 28 mars 1969 et reçoit des funérailles nationales à Washington. Il est enterré au centre Eisenhower avec son fils Doud Dwight mort à quatre ans de la scarlatine.

About Nicolas MOULIN

Nicolas Moulin est étudiant à Euromed Management après trois ans de CPGE ECS au lycée Pierre de Fermat. Membre de 2012 à 2013 de la commission SimONU , qui organise des simulations de négociation de type ONU et qui participe aux différents MUN européens et américains, il était responsable simulation et Think Tank au sein de cette commission. Zones de prédilection : Europe et Etats-Unis.

Check Also

Syrie : Anatomie d’une guerre civile – Adam BACZKO, Gilles DORRONSORO et Arthur QUESNAY – Fiche de lecture

 Paru en 2016, ce livre est le fruit d’un travail collectif de recherche apportant un …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.