Home / Ressources / Biographies / Oussama ben Laden – Biographie

Oussama ben Laden – Biographie

 
Oussama ben Laden, 25 millions de dollars offerts par les Etats-Unis pour toute information menant directement à sa capture. Finalement la prime ne sera pas nécessaire.

Né le 10 mars 1957 à Riyad (Arabie Saoudite) et mort le 2 mai 2011 (à 54 ans) à Abbottabad (Pakistan). Issu d’une riche famille saoudienne originaire du Yémen et fils du fondateur du Bin Laden Construction group, il suit des études commerciales et techniques à l’université du roi Abdulaziz de Djeddah de 1974 à 1978. Il s’imprègne au même moment des textes principaux du salafisme. Il rejoint l’entreprise familliale au milieu des années 1970.

Le groupe, lié à la famille royale d’Arabie Saoudite, connaît une croissance fulgurante. En 1979, il est approché par le prince Turki Al Fayçal, chef des services secrets de l’Arabie saoudite. L’invasion de l’Afghanistan par l’URSS inquiètent le mouvement sunnite wahhabiste en Arabie Saoudite et le sunnisme pakistanais. Turki demande à ben Laden d’organiser le départ des volontaires (moudjahids) pour l’Afghanistan et leur installation à la frontière pakistanaise. Ben Laden accepte et coordonne l’arrivée des militants à Peshawar via une organisation appelée “Bureau des services”. Il organise la formation militaire et idéologique des combattants ainsi que la logistique des opérations. Il s’enhardit et participe même à quelques combats et en tire un certain prestige. Il devient chef de l’organisation en 1989 quand son mentor et ami le palestinien Abdallah Youcef Azzam est assassiné.

Elle devient la base d’Al-Qaida et du djihadisme international mais les autres factions afghanes, suivant plus des logiques tribales qu’idéologiques, s’en méfient. Le retrait des soviétiques de la région entraîne l’arrêt des aides américaines et saoudiennes. Ben Laden, s’estimant trahis, revient en Arabie Saoudite, et est reçut comme un héros. La rupture intervient durant la guerre du Golfe (1990-91) : le roi préfére autoriser les américains à se servir de son territoire que de recourir aux milices de ben Laden. Ce dernier accuse alors la monarchie de corruption et orchestre des attentats contre l’Arabie Saoudite qui le prive de nationalité en 1994. Il s’exile au Soudan de 1992 à 1996. Il suit et finance les anciens moudjahids et des camps d’entraînement. En décembre 1992, un groupe financé par lui lance un attentat au Yémen contre les soldats américains participant à l’opération “Restore Hope” en Somalie. En février 1996, il appelle à attaquer les intérêts américains partout dans le monde et devient un ennemi officiel des États-Unis, qui obtiennent son expulsion du Soudan. Il fuit en Afghanistan, passé sous contrôle des talibans depuis 1996.

Le premier mandat d’arrêt international sur lui est lancé en avril 1998 et les Etats-Unis le tiennent pour responsable des attentats de Nairobi (Kenya) et de Dar es Salam (Tanzanie). Ben Laden a reconnu être l’instigateur des attentats du 11 septembre 2001 et s’est félicité de leur succès. Il échappe à l’OTAN en Afghanistan en 2002 à la bataille de Tora Bora et continue d’envoyer des messages de plus en plus espacés et, rapidement, uniquement audios. Il est abattu par les Navy SEAL le 2 mai 2011 àAbbottabad au Pakistan. Sa mort déclenche des scènes de liesse aux Etats-Unis et est reconnue officiellement par Al-Qaida le 6 mai.

About Nicolas MOULIN

Nicolas Moulin est étudiant à Euromed Management après trois ans de CPGE ECS au lycée Pierre de Fermat. Membre de 2012 à 2013 de la commission SimONU , qui organise des simulations de négociation de type ONU et qui participe aux différents MUN européens et américains, il était responsable simulation et Think Tank au sein de cette commission. Zones de prédilection : Europe et Etats-Unis.

Check Also

Syrie : Anatomie d’une guerre civile – Adam BACZKO, Gilles DORRONSORO et Arthur QUESNAY – Fiche de lecture

 Paru en 2016, ce livre est le fruit d’un travail collectif de recherche apportant un …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.