Manifestations en Chine contre les restrictions sanitaires

Shares

En Chine, l’agacement de la population se fait ressentir. Forcés d’endurer la politique zéro-covid menée par le gouvernement depuis le début de la crise sanitaire, les habitants s’y étaient jusqu’ici pliés. Il y a quelques mois, ils sont finalement sortis dans la rue pour manifester. Après un énième confinement annoncé récemment par le gouvernement, les manifestations se sont intensifiées.

Les manifestations en Chine s'intensifient
Les manifestations en Chine s’intensifient

Que se passe-t-il en Chine ?

Alors que le reste du monde semble avoir retrouvé une vie normale, la Chine continue d’imposer des confinements et des tests quotidiens à sa population. Mais instabilité, peur et colère à répétition ont finalement poussé les chinois à manifester contre la politique sévère menée par leur gouvernement. Manifester étant passible de prison à vie en Chine, cela représente un grand risque pour eux. Ils revendiquent notamment plus de libertés, la fin des confinements et des tests PCR, ou encore se plaignent du manque de nourriture. Certains manifestants ont même demandé la démission du président actuel Xi Jinping.

Comment le gouvernement chinois répond-t-il à ces manifestations ?

Face aux révoltes, le gouvernement chinois a rapidement repris les choses en main. En instaurant une présence policière dans les grandes villes, il  tente de garder le contrôle sur la situation. Ce fut le cas à Pékin, Shanghai, Wuhan, ou encore à l’extérieur de la Chine, comme à Hong Kong. De nombreuses arrestations ont eu lieu à l’égard de manifestants ou de journalistes. De plus, l’objectif étant d’éviter l’intensification des révoltes, la censure fut de mise. Tous les médias sociaux ont été bloqués, rendant difficile la communication sur les manifestations à travers le pays.

En signe de protestation, et pour contourner la censure, les manifestants ont brandi des feuilles blanches dans les foules. Symbole de la liberté d’expression, ce mouvement s’est répandu dans plusieurs autres villes de Chine. Après ça, brandir une feuille blanche est également devenu un motif d’arrestation.

Qu’en pense le reste du monde ?

Alors que la communauté internationale critiquait déjà la politique zéro-covid menée par la Chine, les derniers évènements ont porté atteinte à l’un des droits fondamentaux des pays occidentaux : la liberté de manifester. Plusieurs représentants ou organisations internationales, comme l’ONU, ont annoncé soutenir les manifestants chinois et condamnent la répression du gouvernement. Parmi les pays à avoir vanté l’importance du droit de manifester se trouvaient les Etats-Unis. Leur déclaration va donc aussi sûrement encore renforcer les tensions déjà existantes avec la Chine.

Des manifestations d’une telle ampleur n’avaient pas eu lieu en Chine depuis Tian’anmen en 1989. Le courage de la population chinoise et les risques qu’ils encourent en manifestant est le signe de leur ras-le-bol. Mais même après ces évènements, on peut toujours se demander si la Chine va continuer sa politique zéro-covid ou si elle va relâcher les restrictions.

Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *