Qu’est-ce que la stagflation ? - Les Yeux du Monde

Qu’est-ce que la stagflation ?

Paul Volcker, l'homme qui a mis fin à la stagflation aux Etats-Unis
Paul Volcker, l’homme qui a mis fin à la stagflation aux Etats-Unis

Le terme stagflation est un condensé des mots stagnation et inflation : il désigne ainsi une situation de faible croissance économique et d’inflation importante. Il fut employé pour la première fois en 1965, par le Chancelier de l’Echiquier Iain Macleod, le Royaume-Uni étant alors dans la situation économique décrite ci-dessus.

Selon les économistes, deux raisons peuvent expliquer une stagflation. Tout d’abord, celle-ci peut être causée par une hausse de prix d’un produit importé en quantité, comme ce fut le cas du pétrole suite à la guerre du Kippour. Secundo, elle peut résulter d’une offre excessive de monnaie, par exemple par l’utilisation de la planche à billets, qui alimenterait l’inflation.

Cette stagflation s’est peu à peu banalisée dans les pays de l’OCDE au début des années 1970 et s’est amplifié suite au premier choc pétrolier en 1973. Elle s’accompagna alors d’une hausse de chômage notable, mettant fin au plein emploi, et contredit ainsi la courbe de Phillips selon laquelle inflation et chômage ne pouvaient pas coexister. La France, par exemple, connut 11,1% d’inflation en moyenne annuelle entre 1974 et 1980. Ainsi, Pompidou considérait que des deux maux, « mieux vaut l’inflation que le chômage ».

Au final, cette décennie mit en lumière l’inefficacité des mesures de relances keynésiennes, incapables de lutter à la fois contre le chômage et l’inflation. La solution est donc passée par les thèses monétaristes telles que celles de l’Ecole de Chicago. La lutte contre l’inflation, par exemple par de fortes hausses des taux d’intérêts directeurs (ce que fit aux Etats-Unis Paul Volcker, Président de la FED, à partir de 1979), et des politiques d’austérité accouplées à une politique de l’offre ont permis de résoudre ces déséquilibres. Au début des années 1980, si ces méthodes mettent fin à une inflation jusque-là galopante, elle met également en péril la croissance, alors très faible voire même négative.

Cette période de stagflation a mis fin à la période des Trente Glorieuses durant lesquelles les pays de l’OCDE connurent des taux de croissance impressionnants et un chômage minimum : depuis, l’économie est restée marquée par des taux de croissance plus faibles, un chômage problématique et des crises à répétition.

About Les Yeux du Monde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *