Dossier n°4 – Le piratage, un crime presque parfait

Shares

Le piratage, un crime presque parfait. Dossier n°4 – Les Yeux du Monde

imageÀ l’image des économies étatiques au XXIème siècle, le piratage de films et la contrefaçon de DVD sont devenus des activités intégrées, régionalisées mais aussi transnationalisées et globalisées. On peut dès lors esquisser une géopolitique du cinéma mondial, axée sur les rivalités de pouvoirs entre Hollywood (mais aussi les autres cinématographies nationales) et les industries pirates. Inévitablement, l’enjeu financier est tel que d’autres acteurs et pôles de pouvoir sont impliqués : autorités locales et nationales, l’hégémon américain, des bandes criminelles organisées et des réseaux terroristes. En somme, à qui profite le trafic du 7ème art ?

Cliquez ici pour lire la suite!

Shares

Rémy SABATHIE

Secrétaire général et rédacteur géopolitique pour Les Yeux du Monde, Rémy Sabathié est analyste en stratégie internationale et en cybercriminalité. Il est diplômé de géopolitique, de géoéconomie et d’intelligence stratégique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *