Que sont les Objectifs du Millénaire pour le Développement ?

Shares
Chefs d'Etats et de gouvernement lors du Sommet du Millénaire pour le Développement en 2000
Chefs d’Etats et de gouvernement lors du Sommet du Millénaire pour le Développement au siège des Nations Unies en 2000

Adoptés en 2000 par 193 Etats, les Objectifs du Millénaires pour le Développement (OMD) sont une tentative de réponse aux défis humanitaires que connaissent de nombreux pays du monde. Ils ont une fonction double : alerter et de sensibiliser la communauté internationale et la société civile sur l’importance des écarts de développement au début des années 2000 d’une part, source de programmes et projet visant à réduire d’ici  2015 ces écueils d’autre part. Les OMD sont au nombre de huit et recouvrent l’ensemble des thématiques du développement : réduire l’extrême pauvreté ; assurer à tous l’éducation primaire ;  promouvoir l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes ; réduire la mortalité infantile ; améliorer la santé maternelle ; combattre le VIH/SIDA, le paludisme et les autres maladies ; assurer un environnement humain durable ; construire un partenariat mondial pour le développement. Ce programme ambitieux s’est notamment décliné dans les pays en développement par des programmes locaux à l’exemple du développement de l’irrigation au Sénégal afin de lutter contre l’insécurité alimentaire ou encore d’actions ciblées à l’égard des femmes afin de réduire les inégalités de sexe et de genre permettant de faire des femmes des acteurs du développement.

Afin de dépasser l’aspect déclaratoire de ces objectifs, une réelle coordination internationale s’est mise en place depuis le Sommet du Millénaire de 2000. Une campagne visant à soutenir l’implication de la communauté internationale et leur mise en place a été lancée en 2002. Un organe consultatif a également été créé par le Secrétaire général des Nations Unies le « Projet Objectif du Millénaire » réunissant des experts au sein d’équipes thématiques  de tous horizons. Le rapport «  Investir dans le développement : plan pratique de réalisation des OMD », fruit du travail de cet organe, a ainsi permis de soutenir la dynamique initiée en 2000. Si le bilan de mi-parcours de 2008 a fait état d’importants progrès (traitement contre le Sida, hausse de la productivité agricole, amélioration d’accès aux services d’approvisionnement en eau ou encore hausse des taux de scolarisation) de nombreuses lacunes persistaient.

A moins d’un an de la date butoir de réalisation des OMD, où en est-on ?

Le rapport 2014 sur les Objectifs du Millénaire pour le Développement, dans la continuité du constat de 2008, souligne l’importance des réalisations  et leur impact sur les conditions de vie grâce aux actions menées de façon multilatérale et bilatérale entre acteurs divers (institutionnels, secteur privé, société civile). Les résultats sont probants en 2012 : 90% des enfants sont scolarisés contre 82% dans les années 1990 ;  27% de la population des pays en développement vit avec moins de 1,25$ par jours contre 46% dans les années 1990 ; 16% de la population mondiale souffre de la faim contre 20% dans les années 1990. Il est aussi à noter que l’émergence de certains pays (Chine, Inde, Afrique du Sud, Brésil) a largement favorisé cette dynamique.

La réalisation des OMD revêt des enjeux divers. Ils sont sociétaux tout d’abord en ce que leur atteinte participe de l’élévation générale du niveau de vie et de la réduction des inégalités. L’enjeu est également important pour la crédibilité de l’ONU, l’aide au développement constituant un des domaines clés de la stratégie d’après-guerre visant à la promotion de la paix. Une réussite, et surtout la capacité de l’organisation à susciter une dynamique vertueuse post-2015 et un partenariat effectif à l’échelle internationale, lui permettrait de renforcer sa légitimité souvent mise à mal.

Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.