Home / Un peu d'histoire / L’année 1990 : vers une recomposition géopolitique du monde

L’année 1990 : vers une recomposition géopolitique du monde

 

1990 marque l’entrée officieuse dans une ère géopolitique nouvelle. Alors que l’URSS commence peu à peu à se désagréger, les conséquences planétaires de ce retournement se précisent. Outre le début du conflit Irak-Koweït, 1990 marque également le début d’une décennie de guerres civiles en Afrique.

L'envahissement du Koweït par les troupes de Saddam, prélude à la Guerre du Golfe
L’envahissement du Koweït par les troupes de Saddam, prélude à la Guerre du Golfe

En URSS, la marche vers la transition politique qui s’officialise fin 1991 est en réalité initiée dès 1990. Le Parti Communiste annonce la fin de son monopole du pouvoir, ouvrant la voie à des élections « libres » dans bon nombre de Républiques Soviétiques. C’est ainsi que Lech Walesa devint le nouveau Président polonais fin 1990. Le dirigeant soviétique M. Gorbatchev se voit attribuer le Prix Nobel de la paix, récompense de l’initiation de ce tournant politique, mais perd toute légitimité politique dans son pays, au profit de Boris Eltsine, élu premier président de la fédération de Russie. Plus à l’Ouest, séparées depuis plus de quarante ans, les deux Allemagne se réunifient officiellement le 3 octobre.

Au Proche-Orient, sous le prétexte d’un vol du pétrole irakien par le voisin koweitien, S. Hussein décide d’envahir le Koweït à l’été : c’est le début de la Guerre du Golfe, qui se poursuit l’année suivante. L’Irak s’impose facilement en quelques jours, poussant l’émir à l’exil. S’en suivent plusieurs mois d’opposition avec l’ONU (qui multiplie les condamnations, les résolutions et les embargos) et l’intervention militaire de plusieurs pays occidentaux.

En Afrique, les conséquences indirectes de la future chute de l’URSS commencent déjà à se faire sentir. Le discours de La Baule, prononcé par F. Mitterrand, évoque la nécessité d’une démocratisation du continent. Cependant, 1990 marque le début d’une décennie de guerres civiles dans bon nombre de pays du continent. Ainsi en est-il au Liberia (jusqu’en 1996), suite à l’assassinat du président S. Doe. Plus à l’est, l’invasion du Rwanda par l’Ouganda marque, indirectement, le début de la guerre civile rwandaise. Plus au sud, l’Afrique du Sud rejoint le concert des nations avec la libération de Nelson Mandela et la promulgation, quelques mois plus tard, de la fin de l’apartheid.

En bref :

→  Première élection présidentielle démocratique au Brésil depuis 30 ans

→  Réunification des deux Yémen

→  Ouverture du Tunnel sous la Manche

About Alexandre LIEBERMANN

Diplômé d'HEC Paris en 2014, actuellement économiste au sein d'un grand groupe pétrolier mondial. Coprésident de l'Association Les Yeux du Monde

Check Also

Le long crépuscule du Maroc français au XXe siècle

 Admiratif et nostalgique d’un pays dont il fut Résident Général comme en témoigne la salle …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.