Home / Ressources / Biographies / Abraham Lincoln – Biographie

Abraham Lincoln – Biographie

 
Daguerréotype d'Abraham Lincoln, le 16ème président des États-Unis.
Daguerréotype d’Abraham Lincoln, le 16ème président des États-Unis, proclamateur de l’abolition de l’esclavage et celui qui a mené le pays au travers de la Guerre de Sécession.

Né le 12 février 1809 dans le Kentucky et mort le 15 avril 1865 à Washington.

Issu d’une longue famille de Lincoln ayant émigré d’Angleterre pour s’installer au Massachusetts en 1637, le père de Lincoln, Thomas, est devenu l’un des fermiers les plus riches du comté de Hardin du Kentucky. Elevé dans une tradition religieuse forte, il va à l’école de Cumberland Road. A l’automne 1816, Thomas Lincoln emmène sa famille dans l’Indiana où il squatte un terrain public, après avoir perdu ses terres du Kentucky à cause d’une affaire judiciaire. La famille vit difficilement avant que Thomas n’achète le terrain. En 1818, à neuf ans, Abraham voit sa mère de 34 ans, Nancy Lincoln, mourir. Thomas se remarie avec Sarah Bush Johnston l’année qui suit, une femme qui s’occupera avec succès de la famille à tel point qu’Abraham s’en souviendra comme d’une « mère angélique ». Abraham fréquente irrégulièrement l’école mais lit un certain nombre de livres qu’il emprunte parfois. Il perd sa sœur Sarah à dix-neuf ans.

La famille déménage en Illinois et Abraham essaie une grande variété de métiers. Attiré par le métier de juriste et autodidacte en mathématiques et en grammaire, il passe avec succès l’examen du barreau en 1836 et devient avocat. Il déménage à Springfield en 1837 et s’associe avec diverses personnes pour gagner sa vie. Le désenclavement du pays avec le chemin de fer favorise ses affaires et Abraham fait partie d’un lobby qui encourage ce développement. Le secteur le lui rendra bien. Après 20 ans de métier Lincoln est devenu l’un des avocats les plus distingués de l’Illinois tant pour son intelligence que pour son équité.

Il se marie avec Mary Todd, une femme à l’esprit vif et issue de la haute société du Kentucky, en 1842. Ils eurent quatre enfants dont un seul a atteint l’âge adulte : Robert Todd Lincoln (né le 1er août 1843). Il se fait connaître en tant qu’opposant à l’intégration dans l’Union de nouveaux Etats esclavagistes lors des sénatoriales de 1858. Lincoln est choisi par les Républicains pour l’élection présidentielle de 1860 et est élu le 6 novembre 1860. Sept Etats font alors sécession : la Caroline du Sud, le Mississippi, la Floride, l’Alabama, la Géorgie, la Louisiane et le Texas. Les six derniers forment les Etats confédérés d’Amérique que Lincoln refuse de reconnaître : la Guerre de Sécession commence le 12 avril 1861.

Il finit par abolir l’esclavage le 1er janvier 1863. La guerre se termine le 9 Avril 1865. Elle restera le fait marquant de sa présidence malgré le vote de l’Homestead Act en 1862 et du XIIIème amendement en 1865. Il meurt assassiné d’une balle dans la tête tirée dans son dos alors qu’il assistait à une pièce de théâtre au théâtre Ford à Washington le 14 avril 1865. L’assassin, John Wilkes Booth, sympathisant des Confédérés fut abattu deux semaines plus tard. D’autres meurtres étaient prévus mais échouèrent et quatre conspirateurs furent arrêtés puis exécutés.

Il reste à ce jour le président américain le plus connu et admiré de l’histoire.

About Nicolas MOULIN

Nicolas Moulin est étudiant à Euromed Management après trois ans de CPGE ECS au lycée Pierre de Fermat. Membre de 2012 à 2013 de la commission SimONU , qui organise des simulations de négociation de type ONU et qui participe aux différents MUN européens et américains, il était responsable simulation et Think Tank au sein de cette commission. Zones de prédilection : Europe et Etats-Unis.

Check Also

Syrie : Anatomie d’une guerre civile – Adam BACZKO, Gilles DORRONSORO et Arthur QUESNAY – Fiche de lecture

 Paru en 2016, ce livre est le fruit d’un travail collectif de recherche apportant un …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.