Game of Thrones : la géopolitique en série

Shares

Attention! L’article qui suit révèle certains éléments des 3 premières saisons de la série Game of Thrones!

Dimanche 15 juin 2014, les Français auront les yeux rivés sur leur écran de télévision, regardant l’équipe de France de football débuter son premier match de Coupe du Monde au Brésil. Aux États-Unis, c’est un tout autre spectacle qu’apprécieront plusieurs millions d’Américains : le dernier épisode de la 4ème saison de la série-événement Game of Thrones. Cette série américaine est produite et diffusée par la chaîne HBO aux États-Unis (groupe Warner). Il s’agit de l’adaptation télévisuelle de la saga romanesque rédigée par G. R. R. Martin (Le Trône de Fer en français). Elle connaît un succès mondial : elle trône au sommet du classement des séries les plus téléchargées de tous les temps.

La force de cette série réside surtout dans son intrigue complexe et à rebondissements au cœur de laquelle nous retrouvons guerres, complots, trahisons, menaces, stratégies, intérêts, diplomatie… En somme, tous les ingrédients d’une situation géopolitique dans un monde médiéval. Place à l’analyse.

Dans le monde imaginaire de fantasy médiévale inventé par G.R.R. Martin, il existe 2 principaux continents séparés par un détroit maritime : Westeros (à l’ouest) et Essos (à l’est). La majeure partie de l’intrigue se déroule sur Westeros. Le Royaume des Sept Couronnes comprend l’essentiel de Westeros, exceptées les terres au nord du Mur (sorte de muraille de Chine ou de Mur d’Hadrien séparant le royaume des terres peuplées d’envahisseurs « Marcheurs blancs » et autres hordes de Sauvageons, équivalents d’antiques barbares).

À l’est, de l’autre côté du Détroit, s’étend le second continent : Essos. Il peut être divisé en trois unités : les cités libres (ports marchands) sur sa façade ouest, les cités esclavagistes de la Baie des Esclaves au sud et l’intérieur des terres nommé « Mer des Dothraki » car dominé par ces puissants cavaliers nomades (équivalents des hordes mongoles au Moyen Âge ou des Huns dans l’Antiquité tardive).

Il y a 3 siècles, la famille Targaryen, venue d’Essos, prend le pouvoir sur Westeros. Elle instaure une dynastie monarchique fondée sur un système féodal. Les rois Targaryen se succèdent et conservent le pouvoir central. Des seigneurs locaux (gouverneurs) leur prêtent allégeance, sont chargés de l’administration de leur province respective et demeurent leurs vassaux. Chacun des gouverneurs dispose de vavassaux, des bannerets au service des intérêts de la maison dominant la seigneurie locale. Les huit maisons sont (du nord au sud) : Stark, Arryn, Tully, Greyjoy, Lannister, Tyrell, Baratheon et Martell.

L’élément déclencheur du scénario est la crise politique qui suit la mort de Robert Baratheon, à la tête du Royaume des Sept Couronnes depuis 17 ans. Il est celui qui a mis un terme au règne des Targaryen et les a chassés du royaume. Cette crise se mue en véritable guerre de succession qui ensanglante tout Westeros. L’enjeu est de taille : qui siégera sur le Trône de Fer à Port-Réal et régnera sur le Royaume des Sept Couronnes ?

La guerre de succession met aux prises 3 prétendants : Joffrey Baratheon (fils prétendu de Robert), soutenu par la famille Lannister, Stannis (frère cadet de Robert) et Renly (le benjamin). Les Lannister poussent les frères Baratheon à entrer en guerre l’un contre l’autre. Stannis, animé par une prêtresse fanatique (Mélisandre), se lance dans une croisade empreinte de monothéisme, tente une invasion maritime et un débarquement massif à Port-Réal, sans succès. Avec Joffrey sur le trône, les Lannister détiennent un avantage décisif : ils dominent la capitale Port-Réal, ils sont présents aux postes clés du pouvoir, sont maîtres de l’Ouest (leur seigneurie), ont de nouveaux alliés (maison Tyrell) et négocient avec d’autres maisons (Martell, Arryn).

Les Starks, menés par Robb Stark, proclamé roi du Nord par l’alliance des Starks et de la maison Tully, entrent en guerre contre les Lannister pour venger Eddard Stark et récupérer les otages (Sansa et Arya Stark). Ils seront trahis par les Greyjoys qui mettent leur capitale, Winterfell, à sac.

À l’échelle mondiale, une double menace d’invasion pèse sur le royaume et met en péril la stratégie de chaque acteur : au nord, des zombies des glaces nommés « Marcheurs blancs » ou « Autres » progressent tandis qu’à l’est, les légions de Daenerys Targaryen sont appuyées par 3 dragons cracheurs de feu qui sont autant d’armes de destruction massive en puissance (équivalents aux armes nucléaires à l’époque médiévale).

Daenerys Targaryen rassemble une vaste armée à l’est sur Essos. Après avoir tenté une alliance avec les Dothraki, elle se lance à la conquête des cités esclavagistes, libère les esclaves et en enrôle certains dans son armée (notamment les Immaculés). Elle menace d’envahir Westeros pour reconquérir le Trône de Fer mais se heurte à la nécessité de gouverner (et donc consolider) son nouvel empire avant de poursuivre ses futures conquêtes vers l’ouest.

Au nord, les Marcheurs blancs que l’on croyait éteints depuis 8 000 ans sont de retour. Leur réapparition provoque de grandes migrations de Sauvageons qui cherchent refuge de l’autre côté du Mur de glace. La Garde de Nuit, patrouille frontalière au passé glorieux mais considérablement amoindrie ces derniers temps, constitue le seul rempart entre les Autres et le Royaume des Sept Couronnes. L’hiver vient sur Westeros !

Shares

Rémy SABATHIE

Secrétaire général et rédacteur géopolitique pour Les Yeux du Monde, Rémy Sabathié est analyste en stratégie internationale et en cybercriminalité. Il est diplômé de géopolitique, de géoéconomie et d’intelligence stratégique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *