L’année 1975 : indépendances multiples et troubles profonds en Asie - Les Yeux du Monde

L’année 1975 : indépendances multiples et troubles profonds en Asie

Shares

Si le mouvement des dépendances a pris de l’ampleur depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, les indépendances sont encore nombreuses en 1975, mais les principales zones de tension restent l’Asie et particulièrement l’ancienne Indochine où les troubles sont particulièrement violents.

Les boat people vietnamins
Les boat people vietnamiens

1975 est l’année de la création de ce qui deviendra le G7, Giscard d’Estaing invitant les chefs d’Etat des Etats-Unis, de la RFA, du Japon et du Royaume-Uni en novembre à Rambouillet (Italie et Canada compléteront par la suite ce groupe).

En Europe, les Accords d’Helsinki, signés par 35 pays, annoncent l’approfondissement de la sécurité, de la coopération européenne et du respect des droits de l’homme. En Espagne, la mort de Franco (qui marque la fin de 36 ans de dictature) laisse place à la royauté, Juan Carlos accédant au titre de roi d’Espagne et ouvrant la voie à la démocratie.

En Afrique, indépendances, notamment dans les colonies portugaises (Angola, où se déclare une guerre civile entre FNLA et MPLA, Mozambique, Cap Vert) et coups d’Etat (Tchad, Nigéria) se succèdent. L’Espagne admet une indépendance future au Sahara occidental, prévoyant alors un partage entre Maroc et Mauritanie, ce que refuse l’Algérie. La même année est créée la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), qui réunit alors 16 pays et promeut encore aujourd’hui intégration et coopération dans la région.

Au Liban, une guerre civile qui durera 15 ans et verra de nombreux pays étrangers y prendre part, débute au mois d’avril. En Egypte, le Canal de Suez rouvre à la navigation en juin, alors qu’il était fermé depuis la Guerre des Six jours (1967), et un accord pacifique israélo-égyptien est trouvé concernant le Sinaï, annonçant les futurs Accords de Camp David (1979).

Au Viêt Nam, les troupes communistes du Nord attaquent le Sud Viêt Nam qui tombe le 30 avril : des milliers de vietnamiens, les boat people, tentent de s’enfuir par la mer. Au Cambodge, Pol Pot et les Khmers rouges prennent la capitale, Phnom Penh, et établissent une dictature qui fera environ deux millions de victimes (soit un quart de la population cambodgienne). Et avec l’aide soviétique, une République démocratique populaire est proclamée au Laos, mettant fin à la monarchie.

En Inde, Indira Gandhi proclame l’état d’urgence suite à des troubles et manifestations importantes : la censure fait son apparition, l’opposition est muselée et plus de 100 000 personnes sont arrêtées. Au mois de décembre, l’Indonésie envahit le Timor oriental, proclamé indépendant quelques jours plus tôt suite au retrait portugais, craignant la prise de pouvoir du front révolutionnaire au Timor.

En bref :

  • Margaret Thatcher prend la tête du parti conservateur (elle deviendra Premier Ministre quatre ans plus tard, en 1979).
  • Soviétiques et Américains continuent leurs engagements en matière de désarmement, initiant les négociations SALT-II (traité signé en 1979).
  • Tchang Kaï-chek, à la tête de Taïwan et qui revendique toujours la souveraineté sur la Chine continentale, meurt en avril.
Shares

About Les Yeux du Monde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *