L’année 1947 : un monde en partition(s)

Shares

Pour beaucoup, 1947 marque l’officialisation du début de la Guerre Froide, au moins du côté occidental. Mais c’est aussi en 1947 que prennent forme l’indépendance et la partition des Indes britanniques et de la Palestine, pour des motifs religieux.

Le Président américain Harry Truman et sa doctrine ont officiellement lancé la création de deux blocs
Le Président américain Harry Truman et sa doctrine ont officiellement lancé la création de deux blocs

En mars 1947, le futur affrontement Est-Ouest s’établit doctrinalement, avec l’annonce de la politique du containment, plus connue sous le nom de doctrine Truman. A l’objectif politique de contrer le communisme s’ajoute l’aide économique et financière, quelques mois plus tard, accordée à tout pays le souhaitant. C’est l’annonce du plan Marshall, qui se matérialise plusieurs années durant. Plus de 12 milliards de dollars sont dépensés, et ce plan est même proposé aux pays d’Europe de l’est souhaitant faire barrage au communisme. Néanmoins, ce plan s’avère vainc pour ces derniers, l’URSS étendant peu à peu son influence sur divers pays, comme la Hongrie ou la Pologne, avec l’arrivée de communistes au pouvoir. Aux Etats-Unis, on note une réorganisation militaire, qui aboutit notamment à la création de la CIA. A l’est, le rapprochement entre les divers partis communistes se renforce via la création du Kominform (en remplacement du Komintern). Bref, tout est en place pour permettre au financier américain B. Baruch de parler, pour la première fois, d’un état de « Guerre Froide ».

Plus à l’est, l’ébauche du mouvement de décolonisation visible depuis la fin de la Guerre Mondiale prend véritablement forme dans les Indes britanniques. L’India independence act est signé en août, accordant l’indépendance mais surtout la partition des Indes en deux pays, le Pakistan (à majorité musulmane) et l’Inde (à majorité hindoue). Néanmoins, les différentes parties tombent en profond désaccord au sujet de deux régions : la province d’Hyderabad (situé en Inde, mais souhaitant rejoindre le Pakistan) et surtout le Cachemire, objet d’une guerre seulement quelques mois après ces accords.

D’autres profonds désaccords prennent place en Palestine, alors sous mandat britannique. Le Royaume-Uni laisse à l’ONU le soin de traiter du cas de la région. Son rapport, fin 1947, propose le partage de la Palestine en deux Etats. L’assemblée Générale approuve cette proposition et deux états naissent donc : la Palestine et Israël. Jérusalem est sous contrôle international, mais cette situation déplaît aux Palestiniens, ce qui entraîne une guerre civile dans le nouvel état palestinien.

En bref :

→  Création du GATT (General Agreements on Tariffs and Trade), qui entre en vigueur en 1948

→  Graves incidents à Madagascar : répression organisée par la France

→  Première commercialisation de l’AK-47, plus connue sous le nom de Kalachnikov, arme la plus vendue dans le monde.

Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.