L’année 2001 : l’odyssée d’un nouveau monde

Shares

Année charnière dans l’histoire de la politique étrangère américaine, l’année 2001 ne peut être réductible aux seuls événements du 11 septembre.

Le 11 septembre 2001, pour encore de nombreuses années événement géopolitique le plus marquant du XXIe siècle
Le 11 septembre 2001, pour encore de nombreuses années événement géopolitique le plus marquant du XXIe siècle

Il n’est guère surprenant d’annoncer que le 11 septembre 2001 fut, avec le 25 décembre 1991, la date la plus marquante dans l‘histoire récente des Etats-Unis. Frappés, pour la première fois de leur histoire sur leur territoire principal par un ennemi étranger, la vision américaine du reste du monde a brutalement évolué sitôt les attaques commises. En poste depuis moins de neuf mois, l’arsenal militaire, diplomatique et économique développé par George W. Bush fut sans précédent, et pèsera encore durablement sur l’économie américaine pendant de nombreuses décennies.

Géopolitiquement, on retient évidemment la défaite éclair des taliban, qui perdent en deux mois Kaboul (13 novembre) et sont contraints à la retraite vers le Pakistan. Mais sur le plan intérieur, la ratification du Patriot act dès le mois d’octobre fait rentrer le monde dans une ère de suspicions et d’espionnage sur les citoyens du monde entier, à des fins de pure sécurité nationale.

Economiquement, deux faits majeurs sont à retenir de cette année 2001. Premièrement, l’entrée de la Chine au sein de l’Organisation Mondiale du Commerce, après quinze ans de « je t’aime, moi non plus » avec l’institution internationale. C’est l’affirmation officielle de l’ouverture de l’économie chinoise sur le reste du monde, et, pour ses détracteurs, la mise à mort des industries occidentales incapables de lutter contre la compétitivité-coût chinoise. Aux Etats-Unis, c’est en décembre que l’on apprit la faillite du géant Enron. Jadis parmi les entreprises les plus innovantes, elle fut l’emblème de la corruption minant certains grands groupes américains, et fut le déclencheur de la loi Sarbanes-Oxley, censée lutter contre ces dérives.

Enfin, au niveau international, signalons la tenue du premier forum social mondial à Porto Alegre, qui représente pour beaucoup la reconnaissance officielle des revendications du mouvement altermondialiste sur la scène mondiale. Certains de ses défenseurs se sont signalés, durant l’été, lors du Forum du G8 à Gênes, fortement perturbé par des manifestations qui causèrent la mort d’un activiste.

En bref :

→  massacre de la famille royale népalaise par le prince Dipendra

→  assassinat du Président de la RDC Laurent-Désiré Kabila

→  Le Président serbe S. Milosevic abandonne le pouvoir et est arrêté par la police de son pays.

→  entrée de la Grèce dans la zone euro

→  chaos en Argentine lors de manifestations monstres contre les politiques anti-crise du Président De la Rua, contraint à la démission.

Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.