L’année 1929 : le krach qui changea le monde

Shares

En 1929, l’économie mondiale est ébranlée par le choc des 24 et 29 octobre 1929. Au cours de l’année, des mouvements et des revendications indépendantistes se font aussi entendre dans les colonies des puissances européennes. Pendant ce temps, les totalitarismes nazis et communistes avancent leurs pions de manière de plus en plus visible.

Le 29 octobre, c'est le choc à Wall Street : l'économie plonge pour la deuxième et dernière fois !
Le 29 octobre, c’est le choc à Wall Street : l’économie plonge pour la deuxième et dernière fois !

Les mouvements de protestations contre les politiques coloniales se multiplient. En Afrique, ce sont pétitions et manifestations contre le code de l’indigénat et en faveur de la nationalité française dans les colonies africaines qui apparaissent durant cette année 1929. Le 24 décembre dans les Indes orientales néerlandaises, Soekarno est arrêté avec d’autres dirigeants et condamné à l’emprisonnement. En Inde, le 29 décembre, Jawaharlal Nehru devient président du parti du Congrès et lui donne comme objectif l’indépendance totale. Au même moment, les britanniques acceptent par traité l’indépendance du Royaume d’Irak, alors que, le 23 août, des troubles importants se déroulent en Palestine mandataire à Hébron et à Safed.

Aux Etats-Unis, le 4 mars, Herbert Hoover devient le 31ème président. Il prédit un avenir radieux au pays sans savoir que son économie s’effondrera 7 mois plus tard. Vers la fin de l’année, le « jeudi noir » du 24 octobre et le « mardi noir » du 29 octobre ravagent l’économie américaine et entraînent la destruction d’un tiers du secteur bancaire américain les bidonvilles se multiplient et sont « affectueusement » renommés « Hooverville ». Les entreprises suivent ces faillites et les crédits s’arrêtent brutalement. Les banques étant interconnectées dans le monde, la crise se répand sur la planète. Le chômage explose et la crise touche aussi durement l’Amérique latine qui n’en sortira qu’après la Seconde Guerre mondiale.

Alors qu’il y avait déjà 2 356 000 personnes au chômage en Allemagne, le nombre grimpe en flèche. Tout cela fait le lit des partis extrêmes. Hitler et Mussolini avaient déjà commencé l’année sur une forte dynamique. Le 11 février, Mussolini s’assure le silence du Vatican avec les accords du Latran, puis le concordat de Rome. En Allemagne, Himmler prend les commandes des SS le 9 janvier et en fait le corps d’élite des nazis. L’Allemagne est soulagée d’une partie des réparations de guerre avec le plan Young le 31 mars. Du 28 au 31 août, les accords de La Haye prévoient l’évacuation des deuxièmes et troisièmes zones occupées pour être terminée le

En Bref :

– 29 janvier: sortie en librairie du livre A l’Ouest, rien de nouveau écrit par Erich Maria Remarque.

– 5 mars : naissance officielle de la télévision publique au Royaume-Uni.

–  28 juillet : convention de Genève, signée par 48 pays, sur les prisonniers de guerre.

– 5 septembre : Aristide Briand lance l’idée de fédération européenne.

Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.