Home / Un peu d'histoire / Analyses / L’Europe des années 2000, une puissance en devenir ?

L’Europe des années 2000, une puissance en devenir ?

 

Dans les années 2000, l’intégration dans l’Union Européenne a été plus rapide que prévue.

L’Europe face à son élargissement

Ainsi, 25 pays appartiennent à l’UE dès mai 2005, et même 27 en janvier 2007 avec l’adhésion de la Roumanie et de la Bulgarie. En effet, des mutations économiques et des transformations politiques dans les PECO ont permis cet élargissement plus rapidement que prévu, et ce alors même que la Roumanie et la Bulgarie ne remplissaient pas tous les critères nécessaires lors de leur adhésion. Pourtant, durant la transition économique, les PECO ont perdu un quart de leur pouvoir d’achat. Mais on note aujourd’hui une Europe à plusieurs vitesses, et le schéma des cercles concentriques s’avèrent donc être une réalité, d’autant que depuis Maastricht, l’Europe autorise des accords de coopération renforcée. Une seule réalisation cependant, avec la contrôle des flux migratoires grâce à la mise en place de l’Espace Schengen en 1995, espace qui comprend aussi des Etats non membres de l’UE, à savoir l’Islande, la Norvège et la Suisse. En UE, pour qu’un traité soit adopté, il doit être ratifié à l’unanimité, ce qui n’est pas évident, d’où la mise en place de l’« opting-out » qui permet qu’un pays n’adopte pas l’ensemble des clauses d’un traité, comme par exemple pour le Danemark, la Suède et le Royaume-Uni concernant la participation à l’Euroland lors du traité de Maastricht.

Une Europe difficile à cerner

Entre l’espace de l’UE, celui de Schengen et l’Euroland, il est difficile de délimiter l’Europe. La Slovénie puis la Slovaquie ont aujourd’hui rejoint la zone euro, mais la quasi faillite des pays baltes a remis en cause leur intégration. On remarque aussi un changement stratégique de la part de l’UE qui, au lieu de permettre à ses partenaires de s’intégrer comme elle le faisait avant, renforce les systèmes de partenariat et les conventions avec les Etats limitrophes. Certains, néanmoins, sont candidats à l’intégration, comme la Turquie dont la première demande remonte à 1963, date également de la première demande britannique, ainsi que la Croatie, qui pourrait intégrer l’UE prochainement. A terme, l’ensemble des pays balkaniques seront sans doute candidats et voudront adhérer à l’UE. Cependant, il n’est aujourd’hui pas question d’intégrer les pays du Nord de l’Afrique, mais plutôt de développer des accords avec ces pays. De plus, à l’Est de l’Europe, le spectre soviétique est réapparu récemment, par exemple en Géorgie en 2008, et il n’est pas question aujourd’hui d’intégrer ces pays à l’UE. Enfin, l’Islande envisage peut-être de se rapprocher de l’UE, elle qui appartient déjà à l’espace Schengen.

About Charles LARUE

Charles LARUE est créateur du site les-yeux-du-monde.fr, ouvert en mai 2010, et président de l’association Les Yeux du Monde, créée en juin 2011.

Check Also

Le long crépuscule du Maroc français au XXe siècle

 Admiratif et nostalgique d’un pays dont il fut Résident Général comme en témoigne la salle …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.