Elections sous haute tension en Géorgie - Les Yeux du Monde

Elections sous haute tension en Géorgie

Ce lundi ont eu lieu les élections législatives en Géorgie. L’issue, qui était incertaine puisque les deux camps se voyaient vainqueurs, est attendue avec impatience, tant par les Géorgiens que par la communauté internationale.

Selon les premières estimations, la coalition d’opposition Rêve Géorgien, dirigée par l’oligarque Bidzina Ivanichvili, sortirait vainqueur du duel en nombre de voix avec 51% des voix,  contre 41% pour son adversaire au pouvoir. Néanmoins, le résultat définitif, qui ne sera connu que mardi, devra être examiné avec attention puisque les législatives géorgiennes ont la particularité de mélanger suffrage proportionnel de liste et uninominal majoritaire. Ainsi, le Mouvement national Uni  du Président Mikheil Saakhivili pourrait conserver la majorité des sièges du Parlement s’il remporte le vote à la proportionnelle.

Le scrutin était placé sous haute surveillance, avec 1500 observateurs internationaux venus contrôler les votes.

Un système spécial de lutte contre les fraudes – impliquant des vérifications d’identité accrues et un marquage des votants à l’encre indélébile – avait en outre été mis en place. L’opposition s’était d’avance indignée du fait que près de 10 % des Géorgiens soient dans l’impossibilité de voter. En effet, l’élection se tenant un lundi, de nombreux travailleurs ne peuvent pas se libérer. De plus, les Géorgiens résidant à l’étranger doivent se plier à des contrôles d’identités très strictes, ce qui devrait en rebuter plus d’un, tandis que les Géorgiens de Russie n’auront même pas la possibilité d’exprimer leur voix puisque les relations diplomatiques entre Tbilissi et Moscou sont gelées depuis 2008.

Si elle est confirmée, la victoire de l’opposition entraînera un transfert du pouvoir de décision du Président et de sa majorité vers le Parlement. Un changement qui pourrait amener la Géorgie à regarder plus vers l’Est, et notamment tenter de renouer les relations avec le grand voisin Russe. Un probable revirement qu’avait dénoncé Saakachvili durant la campagne, et qui pourrait impacter les relations avec les Européens. La  Géorgie se situe en effet à un emplacement stratégique, entre Europe Occidentale,  Russie et Asie,  et aux portes de la Mer Caspienne,  stratégique pour l’acheminement des hydrocarbures vers l’Ouest.

La réaction de la population aux résultats dy vote est attendue avec inquiétude. Si la victoire du Rêve Géorgien se confirme,  le pays connaîtra une période de cohabitation jusqu’aux prochaines élections présidentielles, prévues pour 2013. A moins que les Georgiens ne descendent dans la rue pour contester le résultat du vote, comme lors de le Révolution des Roses en 2003, qui avait porté Mikhaïl Saakachvili au pouvoir.

About Julie GIRAUDEAU

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *