L’actu dans le rétro : septembre 2011

Shares

Découvrez chaque premier jour du mois les moments forts de l’actualité internationale du mois passé. Si vous êtes joueur, n’oubliez pas que chaque fin de mois, dix questions sont posées dans la rubrique « quiz » (ici le quiz de septembre). Les réponses à cette série vous sont données dans les lignes qui suivent…

Le principal fait de ce mois de septembre est évidemment le combat mené par la Palestine pour acquérir un siège de membre au sein de l’Assemblée Générale de l’ONU. Ce statut lui est pour l’instant refusé, tout comme celui de membre observateur. Mais nul doute que d’intenses tractations vont être menées dans les mois à venir, dans la lignée du discours de Mahmoud Abbas à New York.

Dans la région, c’est évidemment les révolutions arabes et leurs conséquences qui préoccupent. En Libye, le Conseil national de Transition prend peu à peu forme, autour de son Président, M. Abdeljalil, même si les forces extrémistes commencent à poindre, autour d’anciens membres d’Al-Qaida. De son côté, le premier ministre turc, M. Erdogan, a effectué une tournée dans les pays récemment sortis des méandres de l’autocratisme, cherchant par là à asseoir l’influence turque sur les futurs dirigeants de ces pays. Signalons enfin le progrès sur les droits des femmes en Arabie Saoudite, puisque celles-ci ont enfin obtenu le droit de vote aux prochaines municipales.

En Europe, nous avons assisté à l’élection de Mme Thoring-Schmidt au poste de Premier Ministre du Danemark. En Russie, le candidat de Russie Unie pour les Présidentielles de 2012, le parti au pouvoir depuis plus de dix ans, est désormais connu : Vladimir Poutine, qui sera donc le très probable Président à partir de l’an prochain. En Allemagne, la Chancelière Merkel connait de plus en plus de déboires, notamment dans la gestion du problème grec, ce qui fait monter la cote de l’opposition sociale-démocrate, en vue des élections prochaines. De son côté, l’île de Chypre vient de découvrir, dans ses eaux territoriales, l’existence de gisements d’hydrocarbures non négligeables, qui seront l’objet, à coup sûr, de tensions dans la région, entre Grecs, Turcs, voire Israéliens.

Enfin, les Etats-Unis, en plein recueillement pour les dix ans de la catastrophe du 11 septembre, font face à un chômage largement plus élevé que la moyenne, aux alentours de 9%. L’administration Obama tente de le contenir en lançant son « American Jobs Act ».

Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *