L’actu dans le rétro : octobre 2011

Shares

Découvrez chaque premier jour du mois les moments forts de l’actualité internationale du mois passé. Si vous êtes joueur, n’oubliez pas que chaque fin de mois, dix questions sont posées dans la rubrique « quiz » (ici le quiz d’octobre). Les réponses à cette série vous sont données dans les lignes qui suivent…

L’événement de ce mois d’octobre, sans contestation possible, est la mort du colonel Kadhafi, tué dans des conditions suspectes dans son fief de Syrte. Après plusieurs mois de résistance contre les rebelles et les forces armées étrangères, Kadhafi a donc été retrouvé et tué, sa mort faisant officiellement entrer la Libye dans une nouvelle ère. Chez le voisin tunisien, c’est avec une certaine surprise que le parti Ennahda, dirigé par Rachid Ghannouchi, est sorti vainqueur des élections  de l’Assemblée constituante, instaurant le doute chez les chancelleries occidentales sur une prétendue islamisation du pays. Enfin, le deuxième pays ayant mis à son autocratie, l’Egypte, est toujours très prompte au doute, face à une transition démocratique n’avançant guère et aux révoltes de la population copte, toujours victime de crimes commis par certains extrémistes.

En Europe, c’est évidemment le sort de l’euro qui préoccupe toujours les gouvernements. Le Fonds Européen de Solidarité Financière a ainsi été augmenté (passant à mille milliards de dollars) et un nouveau plan d’aide à la Grèce voté au tout dernier moment par les dirigeants du continent. Pour une autre raison, signalons la reconnaissance officielle de la part du mouvement basque ETA de la cessation de ses actions terroristes sur le territoire espagnol.

Terrorisme toujours avec l’action de plus en plus violente et étendue des Shebab somaliens, touchant désormais le voisin kenyan. C’est ainsi que la Française Marie Dedieu a été assassinée, comme de nombreux Kenyans, par les Shebabs, ce qui a entrainé l’entrée de l’armée kenyane, aidée par des forces françaises, en territoire somalien. Plus au Nord, Ankara ne sait toujours pas comment résoudre le problème posé par les Kurdes du PKK, notamment après une attaque ayant fait plus de vingt morts il y a quelques jours.

En Amérique du Sud, la démocratie continue à avancer. L’Uruguay, comme quelques-uns de ses voisins, a rendu imprescriptibles tous les crimes commis durant les années de dictature. En Argentine, la Présidente Cristina Kirchner a été réélue très facilement dès le premier tour.

Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *