L'année 1956 : entre dépérissement des vieilles nations et émergence du Tiers monde - Les Yeux du Monde

L’année 1956 : entre dépérissement des vieilles nations et émergence du Tiers monde

En 1956, le monde, qui est jusque-là coupé entre deux sphères d’influence que sont les Etats-Unis et l’URSS, voit apparaître les prémices d’une nouvelle voix, celle du Tiers monde. Cependant, Soviétiques et Américains continuent de régner en maître, comme en témoignent leurs rôles respectifs dans l’affaire de Suez. En France, la pression est forte, que ce soit à cause de Suez ou de la guerre d’Algérie.

La prise du Canal de Suez, symbole de la perte d'influence de la France et du Royaume-Uni
La prise du Canal de Suez, symbole de la perte d’influence de la France et du Royaume-Uni

Un an après la conférence de Bandung, la conférence de Brioni (Yougoslavie) pose les bases du mouvement des non-alignés (juillet), qui sera finalement consacré en 1961 à la conférence de Belgrade. Cette rencontre, initiée par Tito, voit la présence de Nasser (Egypte), Nehru (Inde) ou Zhou Enlai (Chine), et peut être considérée comme à l’origine d’une nouvelle prise de position du Tiers monde face aux deux grands.

En Egypte, Nasser devient Président (juin) et nationalise le Canal de Suez (juillet). Français et Britanniques, qui géraient le passage, décident d’intervenir militairement, mais doivent faire demi-tour face à la pression soviétique et à l’absence de soutien de la part des Etats-Unis.

En URSS, le XX° congrès du PCUS, qui se tient en février, consacre la déstalinisation et initie la coexistence pacifique. Khrouchtchev dénonce notamment les faits et actes de Staline. Mais alors que Nagy souhaite mettre en place le pluralisme en Hongrie et proclame la neutralité de la Hongrie et donc son retrait du Pacte de Varsovie, l’URSS décide de réprimer le mouvement : c’est le coup de Budapest (novembre).

Aux Etats-Unis, le mois de novembre marque la réélection du républicain Eisenhower, dont la doctrine, qui consiste à aider les Etats potentiellement exposés à une attaque communiste, s’inscrit dans la lignée du « containment ». Une semaine plus tard, la Cour Suprême annoncera que la ségrégation raciale dans les bus est contraire à la Constitution, un an après l’arrêt Brown vs Board of education qui déclare inconstitutionnelle la ségrégation dans les écoles publiques.

En Europe de l’Ouest, des premières négociations ont lieu en Autriche (mai) en vue de la création de la Communauté Economique Européenne (CEE) et d’Euratom.

Côté français, l’Etat décide d’envoyer le contingent en Algérie. Guy Mollet, Président du conseil, envoie 400 000 soldats en Algérie. Et alors que la Tunisie (20 mars) et le Maroc (2 mars) obtiennent leur indépendance, la France s’enfonce dans la guerre d’Algérie. En juin, la loi-cadre Defferre confère aux colonies de l’AOF et de l’AEF une autonomie nouvelle.

Enfin, en bref :

  • En Afrique, notons la création du MPLA, qui participera activement à l’indépendance de l’Angola.
  • Le Japon adhère à l’ONU au mois de décembre, tandis que les Etats-Unis refusent l’adhésion chinoise.
  • Fidel Castro, notamment aidé par Ernesto Che Guevara, échoue dans sa tentative de renverser le régime de Batiste à Cuba.

About Les Yeux du Monde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *