L’année 1997 : de la crise asiatique au Protocole de Kyoto

Shares

L’année 1997 est importante car elle marque un tournant à l’approche de la fin du millénaire : de la crise asiatique (dernière turbulence économique avant la réelle émergence de l’Asie) à la Conférence de Kyoto (qui symbolise la prise de conscience internationale du problème du réchauffement climatique), 1997 est une rupture annonçant la redéfinition d’un nouveau monde, celui du XXI° siècle.

La crise asiatique de 1997, symbole d'une croissance rapide mal maîtrisée
La crise asiatique de 1997, symbole d’une croissance rapide mal maîtrisée

Tout juste réélu, Bill Clinton s’engage en cette année 1997 dans un nouveau mandat. Economiquement, les Etats-Unis vivent une situation exceptionnelle : une croissance d’environ 4%, un chômage en-deçà des 5% et une inflation maîtrisée.

Pourtant, l’Asie connaît de son côté une situation difficile : une crise importante commence en Thaïlande au mois de juillet, avant de s’étendre à toute l’Asie du Sud-Est (Malaisie, Philippine, Indonésie, etc.). De nombreux pays, y compris la Corée du Sud où la crise financière entraine la chute du Won et une grave crise politique, ont alors recours aux aides massives du FMI.

En Europe, l’Union Européenne engage un début de pourparlers avec plusieurs pays en vue d’une adhésion future (Chypre, Estonie, Hongrie, Pologne, Slovénie et République tchèque). Pourtant, nombre de ces pays pâtissent encore de la chute du communisme en Europe de l’Est (inflation, chômage, réduction de la production, etc.). Du côté de l’Europe de l’Ouest, un « Pacte de Stabilité et de Croissance » (PSC) est conclu à la demande d’Helmut Kohl : permettant de coordonner les politiques budgétaires nationales, il est un préalable à l’institution de l’Euro.

Au Proche-Orient, la situation se tend à mesure qu’Israël et Netanyahou décident d’engager un processus de colonisation des territoires palestiniens. La Turquie est, elle-aussi, en proie à l’incertitude suite à un coup d’Etat militaire, le 28 février. Enfin, le processus de paix en Irak est mis à mal par l’attitude de Saddam Hussein qui renvoie les représentants américains de l’UNSCOM, organisme de l’ONU chargé d’inspecter les installations militaires irakiennes.

En fin d’année, moins d’un mois après la conférence sur le réchauffement de la terre tenu à Buenos Aires au mois de novembre, la conférence des Nations Unies sur l’effet de serre est ouverte le 1er décembre à Kyoto. Elle aboutit à un accord entre 160 pays qui décident de réduire les émissions de gaz à effet de serre, une première victoire importante pour les défenseurs de l’environnement.

En bref :

  • Hong Kong, alors colonie britannique, est rétrocédé à la Chine, 155 ans après le traité de Nankin
  • Lady Diana décède d’un accident de voiture sous le tunnel de l’Alma à Paris, le 31 août
  • La Russie intègre le G7, qui devient alors G8
  • Après plus de vingt ans de guerre civile, l’Angola adopte un gouvernement d’union nationale
  • Victoire des Travaillistes au Royaume-Uni : Tony Blair remplace John Major
Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Centre de préférences de confidentialité

    Necessary

    Advertising

    Analytics

    Other