L'année 1957: entre revendications sociales et course à l'espace - Les Yeux du Monde

L’année 1957: entre revendications sociales et course à l’espace

En Europe, l’année 1957 pose les bases d’une entité supranationale ordonnant les prémisses d’une coopération économique. En Afrique et en Asie, les mouvements populaires font vaciller les gouvernements en place dans la dynamique tiers-mondiste. La Guerre Froide est quant à elle à son apogée, les Deux Grands faisant désormais de l’espace leur nouveau champ de bataille. 

"La course à l'espace" de Deborah Cadbury, symbole de l'opposition Est-Ouest pendant la Guerre Froide
“La course à l’espace” de Deborah Cadbury, symbole de l’opposition Est-Ouest pendant la Guerre Froide.

L’année 1957 s’ouvre sur l’un des épisodes les plus violents de la guerre d’Algérie : la bataille d’Alger. Le général Massu, qui dispose alors des pleins pouvoirs de police sur Alger, ordonne le démantèlement des réseaux  qualifiés de « terroristes », liés de près ou de loin au Front de Libération Nationale (FLN). La répression et la traque de ces mouvements indépendantistes se déroulent non sans mal, et la France cachera longtemps les épisodes de torture perpétrés par les militaires français. Exsangue, le FLN cède en septembre 1957, après la perte de bon nombre de ses leaders, notamment Yacef Saadi.

En février, Mao Zedong lance la Campagne des Cent Fleurs. Après l’échec d’une première tentative de collectivisation forcée en 1955, la popularité de Mao est en berne, en particulier auprès des intellectuels et de membres du Parti : le VIIIème congrès du Parti en 1956 marque une rupture avec la pensée maoïste. Pour regagner la confiance du peuple et retrouver une place prépondérante au sein du Parti Mao tente au mois de février 1957 de liguer le peuple contre le gouvernement. Mais la révolte qui s’ensuit dépasse largement le cadre de ce que Mao attendait et sa position au cœur du Parti le place en bien mauvaise posture face aux revendications populaires. Le mouvement est réprimé dans le sang et les arrestations massives jusqu’en en juin 1957.

Le 25 mars 1957, le Traité de Rome est signé. Il instaure la Communauté Economique Européenne (CEE) ainsi que la Communauté Européenne de l’Energie Atomique (Euratom). Après l’échec de la CED (Politique de Défense Commune) en 1954, et sous l’influence du Benelux, une première esquisse d’une coopération économique supranationale avait été décidée à Messine. Outre une unification douanière à mettre en place sous une quinzaine d’années, le traité de Rome prévoit notamment une coopération dans l’industrie agricole (qui se concrétisera en 1962 sous la forme de la PAC).

Le 4 octobre, l’URSS met en orbite Spoutnik 1, le premier satellite artificiel de l’Histoire. Celui-ci est destiné à récolter des informations concernant la composition de l’atmosphère terrestre. Mais surtout, il est le point de départ de la course à l’espace entre les Deux Grands (USA et URSS). L’exploit soviétique est une surprise totale pour les Etats-Unis, l’URSS remporte la première bataille de cette « Guerre des Etoiles ». Après un premier essai manqué à la fin de l’année 1957, les Etats-Unis répliqueront le 1er février 1958 avec le lancement d’Explorer, greffé sur le missile militaire Red Stone.

En bref :

–          5 janvier : proclamation de la doctrine Eisenhower qui déclare en substance la lutte contre la menace communiste au Proche-Orient (les Soviétiques dévoileront en février le plan Chepilov en réponse à cette doctrine).

–          30 mars : Loi-cadre Deferre octroyant l’autonomie aux colonies de l’AOF et de l’AEF.

–          25 juillet : Proclamation de la République de Tunisie.

–          Les débuts d’une réforme agraire en Inde (future « Révolution Verte »).

About Quentin ALBERT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *