L’auto-encadrement du droit de véto des membres permanents du Conseil de sécurité – Geoffroi de Reboul

Shares

L’auto-encadrement du droit de véto des membres permanents du Conseil de sécurité

auto-encadrement droit veto ONU de Reboul«Il a fallu attendre plus de deux ans et 120 000 morts en Syrie pour que le Conseil de sécurité cesse enfin d’être paralysé par l’usage du veto et prenne une décision».

Tel est le constat que pose le ministre des Affaires Etrangères, Monsieur Laurent Fabius, le 4 octobre 2013, à la Tribune des Nations Unies. Si la nécessité de réformer l’ONU fait consensus depuis plus de vingt ans, les nombreuses tentatives de révisions de son format n’ont presque jamais abouties, posant la question de la soutenabilité d’une telle organisation. Aujourd’hui, la France porte un projet ambitieux, celui de l’auto-encadrement du droit de véto.

Cliquer ici pour lire la suite

 

Ces articles peuvent refléter l’opinion personnelle d’intervenants extérieurs au site, et ne sauraient engager en rien la responsabilité de www.les-yeux-du-monde.fr

Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *