Home / Ressources / Biographies / Raymond Barre – Biographie

Raymond Barre – Biographie

 
Raymond Barre, Premier ministre de 1976 à 1981
Raymond Barre, Premier ministre de 1976 à 1981

Né le 12 avril 1924 à Saint-Denis à la Réunion et mort le 25 août 2007 à Paris.

Né à La Réunion, Raymond Barre y passe sa jeunesse où il entre à l’Université pour y étudier le droit. En 1950, il obtient l’agrégation de droit et de sciences économiques, puis est diplômé de Sciences Po Paris. Rapidement, il devient professeur à l’Université, ainsi qu’à Sciences Po et l’Ecole Centrale Paris, et rédige des ouvrages d’économie.

En 1967, il devient vice-président de la Commission européenne. Raymond Barre est en effet un ardent défenseur de la construction européenne. Il s’engage alors en faveur du développement économique et monétaire de la Communauté Economique Européenne (CEE), en vue d’une Union Economique et Monétaire (UEM).

Sous la présidence de Valéry Giscard d’Estaing, élu en en 1974, il devient Ministre du Commerce extérieur en 1976, puis à la fois Ministre de l’Economie et des Finances (jusqu’en 1978) et Premier ministre la même année, la France connaissant des déséquilibres économiques importants. Raymond Barre, économiste reconnu, doit alors faire face à la crise de stagflation consécutive au premier choc pétrolier de 1973, et mène une politique de rigueur intense pour contenir l’inflation, avec un succès mitigé. En 1981, alors que sa politique est constamment malmenée et qu’il doit engager sa responsabilité à plusieurs reprises devant l’Assemblée nationale, il perd peu à peu la confiance de Valéry Giscard d’Estaing, engagé dans une nouvelle campagne présidentielle. Suite à la défaite de ce dernier face à François Mitterrand, il démissionne et est remplacé par Pierre Mauroy. En 1983, les socialistes prendront le « tournant de la rigueur », ce qu’avait prédit Raymond Barre.

Il se retranche alors à Lyon, où il devient député centriste dès juin 1981. Il se trouve ensuite confronté à Jacques Chirac pour diriger la droite dans les années 1980. En 1986, il s’efface devant Chirac lors des élections législatives, considérant que la cohabitation est contraire à la Cinquième République. Jusqu’en 1987, il est annoncé gagnant de l’élection présidentielle à venir dans les sondages. Mais, candidat sans véritable étiquette politique, il est finalement éliminé dès le premier tour, où il termine en troisième position avec 16,5% des votes, et offre son soutien au second tour à Jacques Chirac, alors Premier ministre, qui sera quant à lui battu par François Mitterrand. Il devient maire de Lyon en 1995 et se retire finalement de la vie politique en 2002 à la fin de son mandat de député.

Il décède en août 2007 suite à des problèmes cardiaques.

About Charles LARUE

Charles LARUE est créateur du site les-yeux-du-monde.fr, ouvert en mai 2010, et président de l’association Les Yeux du Monde, créée en juin 2011.

Check Also

Syrie : Anatomie d’une guerre civile – Adam BACZKO, Gilles DORRONSORO et Arthur QUESNAY – Fiche de lecture

 Paru en 2016, ce livre est le fruit d’un travail collectif de recherche apportant un …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.