Les Etats-Unis durcissent leurs positions envers la Corée du Nord - Les Yeux du Monde

Les Etats-Unis durcissent leurs positions envers la Corée du Nord

Shares

La visite d’Hillary Clinton, Secrétaire d’Etat américain, et de Robert Gates, Secrétaire à la Défense, de la frontière entre les deux Corées, le long du 38ème parallèle, est tout sauf symbolique. Mardi, Séoul et Washington avaient déjà resserré les rangs, annonçant d’une même voix que la région était menacée par des « provocations militaires irresponsables » de la part du régime nord-coréen. Ils ont à nouveau demandé à Pyongyang de reconnaître le torpillage de la corvette sud-coréenne, le Cheonan, à l’origine de 46 morts il y a quatre mois.

De plus, des mesures pour empêcher les sociétés nord-coréennes susceptibles d’avoir des activités illicites de s’implanter à l’étranger et ont été prises, ainsi que des mesures contre l’achat et la vente d’armes, ainsi que les trafics de produits de luxe, et ce afin de viser directement le régime au pouvoir. De fait, les Etats-Unis adoptent une attitude agressive qui consiste à brandir la menace d’une guerre totale et renforcer leur soutien militaire en Corée du Sud, où près de 30000 soldats américains stationnent. Ainsi, des manœuvres militaires seront engagées afin d‘effectuer une démonstration de force et prouver que Coréens et Américains travaillent main dans la main.

La Corée du Nord a affirmé que ces opérations étaient une menace pour « la paix et la sécurité mondiales ». En outre, ces manœuvres, à proximité du territoire chinois, préoccupent aussi le gouvernement pékinois, un allié de la Corée du Nord. La Chine a ainsi appelé à l’apaisement afin d’éviter un engrenage préjudiciable. Et si « ces manœuvres défensives visent à adresser un message clair à la Corée du Nord pour qu’elle cesse son comportement agressif » selon Robert Gates, on ne peut que constater un durcissement des décisions émanant de l’administration Obama. La Corée du Nord, épargnée par la communauté internationale le 9 juillet dernier pour l’affaire du Cheonan, voit désormais la puissance américaine s’opposer à elle de façon unilatérale, mais réitère ses menaces sur la Corée du Sud en cas de nouvelles sanctions à son encontre.

Les Etats-Unis sont-ils prêts à s’engager dans un nouveau conflit militaire, comme ils le laissent entendre, alors que l’administration Obama souhaite avant tout réduire les dépenses militaires et se désengager dans plusieurs régions du monde ? Et la Corée du Nord, malgré ses 1,2 million de soldats, est-elle prête à déclencher une guerre avec la Corée du Sud dont l’issue serait courue d’avance et qui ne ferait qu’anéantir un pays déjà très affaibli ? Pour le moment, le temps en est aux pressions et menaces, mais qui sait si l’irresponsabilité de Kim Jong Il ne se manifestera pas une fois de plus ?…

Shares

About Les Yeux du Monde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *