Réunion du Groupe de contact sur la Libye : un soutien financier, une aide matérielle, et quelques divergences

Shares

Alors que dans la journée d’hier l’UE a instaurée un embargo sur le gaz et le pétrole libyens afin de couper court aux sources de financement du régime du « Guide », aujourd’hui, mercredi 20 Mai, se réunissait le Groupe de contact sur la Libye à Doha, au Qatar. Sous la présidence de la Grande-Bretagne et du Qatar, les pays et organisations participantes ont pris la décision d’apporter un soutient financier aux insurgés libyens. Les fonds seront directement versés au CNT (Conseil National de Transition), reconnu comme seul gouvernement légitime du pays. Le groupe a par ailleurs rappelé que l’amélioration de la situation en Libye nécessitera le départ du colonel Kadhafi.

Quant à savoir s’il faut armer directement les rebelles libyens, les opinions divergent dans le camp occidental. Alain Juppé, l’actuel ministre des Affaires étrangères français, a exclu toute éventualité de livraison de matériel de guerre. Le chef de la diplomatie italienne, Franco Frattini, a exprimé l’opinion inverse, en invoquant la résolution 1973 de l’ONU, qui « n’interdit pas de fournir des armes, des armes non offensives, des armes d’auto-défense ». C’est au nom de cette même résolution, mais aussi de celle de 1970, que le Groupe de contact a décidé d’apporter une aide matérielle directe aux insurgés, sans en dire plus sur la question.

Le camp occidental fait donc preuve de quelques dissensions. La France et la Grande-Bretagne, qui comptent parmi les principaux contributeurs à la coalition internationale, ont déploré l’inefficacité de l’OTAN, aux commandes des forces armées depuis le 31 Mars, et ont demandé une intensification de raids aériens, afin d’accélérer la chute du régime du colonel Kadhafi. Les bombardements de l’Alliance ont continué aujourd’hui à proximité de la capitale libyenne. Au sol, les combats qui opposent les forces pro-Kadhafi aux rebelles se sont soldés aujourd’hui en faveur des insurgés, qui ont repris la ville d’Ajdabiya, l’Est du pays.

Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.