L’année 1953 : de la fin de la guerre de Corée à l’ « équilibre de la terreur »

Shares

Huit ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale, le monde est devenu bipolaire : Etats-Unis et URSS ont formé deux camps, l’un capitaliste, l’autre communiste, qui s’affrontent par conflits intersposés, comme c’est le cas en Corée depuis 1950.

La zone coréenne démilitarisée (DMZ) en 1953
La zone coréenne démilitarisée (DMZ) en 1953

L’année 1953 marque tout d’abord la fin d’un conflit post-Seconde Guerre mondiale débuté en 1950 : la guerre de Corée. Après trois ans de guerre intense, où l’URSS et la Chine soutiennent l’armée nord-coréenne et les Etats-Unis appuient la Corée du Sud, l’armistice de Pan Mun Jon le 27 juillet vient entériner la délimitation qui était celle d’avant-guerre, de part et d’autre du 38ème parallèle.

Pourtant, les « deux Grands » connaissent des changements de dirigeants notables au cours de l’année 1953 : alors que Dwight Eisenhower succède à Harry Truman en tant que Président des Etats-Unis en janvier, Nikita Khrouchtchev prend quant à lui la place de Staline, décédé au mois de mars. Loin d’annoncer une rupture dans un premier temps, ces changements de tête n’empêcheront en rien la montée des tensions entre Américains et Soviétiques, ces derniers réalisant leur premier test de bombe H en cette année 1953 : c’est le début de l’ « équilibre de la terreur ».

Si la Chine de Mao doit faire face à une nouvelle opération du Kuomintang, celle-ci tourne au désastre, les communistes ayant désormais la mainmise sur le pays. Ces derniers se permettent d’ailleurs, à l’instar de l’Union Soviétique, de porter leur aide au Viet Minh (désireux de libérer le Viet Nam) au cours de la guerre d’Indochine (1946-1954). Au final, on assiste peu à peu à un accroissement de l’influence communiste en Asie, puisque l’Inde se rapproche de son côté de l’URSS en 1953.

En Europe, Tito devient Président de la République de Yougoslavie et renoue les contacts avec l’URSS et les pays membres du Pacte de Varsovie. En Hongrie, Imre Nagy devient Premier ministre dans un contexte de déstalinisation et annonce « une Nouvelle voie » porteuse d’espoir pour le peuple. Mais cette expérience tournera court et aboutira à l’insurrection de Budapest en 1956. Enfin, en Allemagne de l’Est, des émeutes éclatent afin de réclamer la tenue d’élections libres et un assouplissement des conditions de travail : la répression soviétique fera une cinquantaine de victimes.

En bref :

  • Le roi Norodom Sihanouk annonce au mois de novembre l’indépendance de son royaume, le Cambodge.
  • Elisabeth II est officiellement couronnée Reine du Royaume-Uni, un an après sa prise de fonction officielle.
  • De Gaulle prend position contre la Communauté Européenne de Défense (CED), alors que les Etats-Unis menacent de réévaluer à la baisse leur aide du Plan Marshall en cas d’échec de la CED.
  • La Bolivie met en place une réforme agraire sur la base de la Constitution mexicain de 1917, rendant les terres à leurs cultivateurs et mettant fin au régime féodal sous lequel vivent deux millions d’Indiens.
Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.