En Espagne, les Socialistes paient le prix de l’austérité

Shares

Le PSOE, le Parti socialiste espagnol, a été sanctionné d’une lourde défaite lors des élections municipales et régionales tenues en fin de semaine dernière en Espagne. C’est dans un climat social très tendu, marqué par de nombreuses manifestations populaires, que s’est rendu aux urnes le peuple espagnol. Après Barcelone Jeudi, dont le centre ville fut assailli par des manifestants frappant sur des fonds de casseroles à coup de cuillers, ce fut au tour de Madrid Vendredi d’être envahie par les protestataires, restés toute la nuit sur la Puerta del Sol pour exprimer leur mécontentement. En Espagne, le taux de chômage se monte à 20%, et le manque de perspectives professionnelles marque surtout les jeunes, principaux acteurs des manifestations de cette semaine, chez qui le taux de chômage atteint des records de 45%.

Le mécontentement n’est pas seulement tourné contre les Socialistes, mais aussi contre les Conservateurs, qui sont considérés comme faisant partie entière d’un appareil d’Etat pour qui l’austérité fait loi et qui s’est révélé incapable de faire face à la crise sociale que traverse le pays et de lui trouver des solutions. Du « Mouvement du 15 Mai », date à laquelle ont commencé les manifestations, est néé une organisation, le DRY, qui regroupe en son sein tous ceux qui entendent se battre et protester contre la situation sociale actuelle.

Les socialistes, qui n’ont obtenu que 27% des voix lors des élections, soit 10% de moins que leurs opposants du PP, le Parti conservateur, ont fait bien pâle figure. Les Conservateurs, qui ont remportés la quasi-totalité des 13 régions espagnoles et ont ravi nombre de leurs bastions aux Socialistes (la municipalité de Barcelone par exemple), se sont pourtant abstenus d’appeler à des élections législatives anticipées, mais Zapatero (au pouvoir depuis 2004) pourrait bien décider qu’elles sont nécessaires et appeler le peuple à élire un nouveau gouvernement.

Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *