Manifestations en Iran : un tournant historique pour le droit des femmes ?

Shares

Le 16 septembre dernier, l’iranienne Mahsa Amini est arrêtée par la police des mœurs pour « port de vêtements inappropriés ». Elle décède 3 jours après son arrestation à seulement 22 ans. Sa mort a provoqué de violentes manifestations non seulement en Iran mais également dans le monde entier, provoquant ainsi un tournant historique pour le droit des femmes.

femmes voile iran islam
De violentes protestations contre le port du voile ont éclaté en Iran

Des manifestations partout en Iran

Après trois jours passés en détention, la mort de Mahsa Amini déclarée naturelle par les autorités laisse sceptique la population iranienne. Plusieurs organisations de protection des droits humains dénoncent les méthodes violentes du gouvernement. Suite à cet évènement le pays s’est violemment rebellé contre le régime islamiste. A Téhéran et dans plus d’une centaine de villes en Iran, des milliers de personnes sont sorties dans les rues pour protester. Ces manifestations ont entraîné des centaines d’arrestations, et plus de 50 morts.

La revendication principale : le port du voile obligatoire. Des images saisissantes montrent les femmes iraniennes brûlant leur voile en pleine rue, brandissant des pancartes en criant « mort à la république islamiste ». Suite à la diffusion de ces images, le gouvernement a bloqué l’accès à internet et aux réseaux sociaux dans le pays. Une répression brutale des manifestants par les autorités qui ne fait qu’alimenter les tensions au sein du pays. L’armée iranienne a même qualifié les manifestants d’ennemis. Un mot au sens très fort dans un contexte où le régime islamiste semble déjà profondément fracturé.

L’ampleur mondiale des protestations

Les femmes ne se laissent plus faire, et leur colère va bien au-delà des frontières iraniennes. Partout dans le monde, des femmes mais aussi des hommes ont protesté contre la répression du régime. Des centaines de femmes se coupent les cheveux en direct à la télévision et sur les réseaux sociaux, en soutient aux femmes iraniennes. Des manifestations ont pris place à Istanbul, Berlin, Paris ou encore Santiago. Les images montrent des femmes révoltées, en pleurs face au bafouement de leurs libertés, et à la répression de leurs consœurs iraniennes.

La communauté internationale s’est elle aussi mobilisée en soutien au peuple iranien. De nombreux pays ont pris à cœur de relayer l’information pour faire valoir les revendications iraniennes mises sous silence. Plusieurs chefs d’état se sont également exprimés sur les droits de la femme. Le président américain Joe Biden a dit soutenir les « femmes courageuses d’Iran ». Grâce à cette solidarité mondiale, les droits de la femme sont mis au-devant de la scène.

Un tournant historique pour le droit des femmes ?

Ces manifestations en Iran pourraient bien marquer un tournant historique. En effet, c’est la première fois depuis la révolution islamique que de telles manifestations ont lieu dans le pays. Des manifestations dont les revendications sont dirigées directement contre l’un des piliers du régime : le port du voile islamique. Ajouté à cela une très forte mobilisation des hommes, il semblerait que les mentalités évoluent dans le sens des droits de la femme, et ce même au Moyen-Orient où la société était jusqu’alors sous entière domination masculine.

La mort de Mahsa Amini, aussi tragique soit-elle, aurait-elle initiée le début d’une nouvelle ère ?

Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *