Home / Actualité / Europe / Où en est la politique européenne de voisinage ? (1/2)

Où en est la politique européenne de voisinage ? (1/2)

 
YDM_PEV1
Lancée il y a une dizaine d’années, la Politique européenne de voisinage semble encore en phase de définition

Initiative née du Processus de Barcelone (1995) la Politique européenne de voisinage (PEV) a été officiellement lancée en 2004 avec pour objectif de développer « un espace de prospérité et de stabilité aux frontières de l’Union européenne élargie ». Cela passe notamment par un renforcement de la coopération économique, politique, sécuritaire et culturelle avec les pays voisins.

Cette politique se développe sur deux axes, à l’est au sud de l’Europe, et concerne seize pays : Algérie, Arménie, Azerbaïdjan, Belarus, Egypte, Géorgie, Israël, Jordanie, Liban, Libye, Maroc, Moldavie, Syrie, Tunisie, Ukraine ainsi que l’Autorité Palestinienne. Les pays souhaitant renforcer leurs relations avec l’UE élaborent avec cette dernière des plans d’action bilatéraux concernant les réformes politiques et économique à mener sur une période allant de 3 à 5 ans. Une dizaine de plans d’actions de ce type ont été conclus à ce jour. La PEV permet une association politique dans une logique partenariale ainsi qu’un soutien technique et financier aux voisins de l’UE. La PEV renforce ainsi l’intégration économique mais aussi les échanges humains (mobilité de travailleurs et de chercheurs). Elle est notamment financée pat l’’instrument européen de voisinage et de partenariat (IEVP) créé en 2007 succède aux différents programmes bilatéraux préexistants (fonds TACIS, MEDA). Pour la période 2014-2020 son montant total sera de 15,4 Mds d’euros pour 7 ans.

La PEV est également appuyée par des coopérations régionales spécifiques. A l’est, le Partenariat oriental lancé en 2009, vise à une meilleure intégration économique des voisins de l’est passant. Cela passe notamment par des accords d’association et la création de zones de libre-échange. Au sud, l’Union Pour la Méditerranée (UPM) a été lancée en 2008  dans le cadre de la présidence française de l’Union européenne. Elle a principalement pour objectif d’appuyer les projets de développement économique et social menés de part et d’autre de la Méditerranée. La Synergie de la Mer Noire lancée en 2008 concerne quant à elle les pays du sud-est et vise à renforcer l’impact des dispositifs existants dans cette région (partenariat avec la Turquie, la Russie, coopération pour le Danube).

La Politique européenne de voisinage : stabiliser les marges, renforcer son influence

L’enjeu de cette politique est triple. Elle permet, dans une logique sécuritaire, de participer à la stabilisation des marges de l’UE en s’assurant que le développement économique et social des voisins limite les divisions entre l’Union élargie et ses voisins. D’un point de vue géoéconomique, elle permet également de jouer sur les complémentarités qui existent entre les pays de l’Union et ses voisins. Il s’agit d’une forme de « régionalisme nord-sud » (1) : l’association de pays développés disposant de techniques et de moyens financiers à des pays en développement disposant d’opportunités économiques et humaines nouvelles permet aux deux entités de valoriser leur potentiel. La PEV revêt enfin un enjeu géopolitique en ce qu’elle a une portée normative. En proposant à ses voisins de se conformer à ses intérêts et à sa vision du développement économique, social et politique, l’UE diffuse son modèle. Elle renforce ainsi sa posture de « puissance normative » (2).  Les changements politiques récents qu’ont connus les pays composant le voisinage européen tendent néanmoins à faire évoluer l’approche de l’UE vis-à-vis de son voisinage.

(1) P. Beckouche, Y. Richard, Atlas d’une nouvelle Europe

(2) Z. Laïdi, La norme sans la force

About Jessica SOME

Diplômée en Géopolitique et en Droit Public de l'Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, elle est rédactrice pour les Yeux du Monde depuis août 2013.

Check Also

Le JEFTA : l’occasion de rebondir

 Européens et Japonais négocient actuellement un accord de libre-échange qui doit progressivement supprimer certaines barrières …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.