Home / Un peu d'histoire / Analyses / L’histoire de la téléphonie : du télégraphe au smartphone

L’histoire de la téléphonie : du télégraphe au smartphone

 

Véritable lien social, il nous est parfois inconcevable de nous séparer de notre téléphone portable plus de quelques minutes. Et pourtant, le téléphone portable n’est qu’une invention récente, qui trouve ses prémices il y a de ça plus de deux siècles…

Un exemplaire du téléphone de Mildé
Un exemplaire du téléphone de Mildé

Dès 1794, l’ingénieur français Claude Chappe crée ce qu’il nomme alors « télégraphe » et qui fut ensuite amélioré jusqu’à la version la plus connue, celle développée par Samuel Morse en 1837. Le « téléphone » à proprement parler ne date quant à lui que de 40 ans plus tard : Alexander Bell dépose alors le brevet quelques heures avant Elisha Gray en 1876. En 1889 apparaît le combiné et c’est ainsi que naît le téléphone Mildé en 1892. Ces premiers téléphones sont évidemment en bois et en métal. Deux écouteurs, destinés à se placer sur les oreilles, permettent de ne pas être importunés par le bruit extérieur. A cette époque, des opératrices sont en charge de mettre en relation émetteur et récepteur, car il n’est pas possible de joindre directement un correspondant.

Avec le téléphone Marty, en 1910, le téléphone prend une forme plus moderne : le récepteur et le microphone sont liés sur le combiné. A cette époque, le téléphone connaît un certain succès auprès des particuliers qui veulent s’appeler d’une pièce à l’autre dans la même maison, et les constructeurs sont alors nombreux. A partir de la fin des années 1920, le téléphone à cadran fait son apparition. Les chiffres, de 0 à 9, permettent de composer directement le numéro du correspondant, sans avoir à passer par un intermédiaire. En 1930, le Suédois Ericsson crée le premier combiné en Bakélite. En France, c’est le modèle U43 qui, avant même d’être développé sous d’autres versions, démocratise le téléphone en Bakélite. A partie des années 1950, ce sont les fameux téléphones « crapauds » qui font leur apparition, de plus en plus souvent en plastique, tandis que la couleur vient désormais participer au design. Entre les années 1960 et 1980, l’électromécanique est peu à peu remplacée par l’électronique, et les téléphones à touches font leur apparition dans les années 1980.

Téléphones mobiles, puis smartphones

L’accélération du développement du téléphone a lieu dans les années 1990 avec l’apparition du téléphone sans fil. Le téléphone portable avait, quant à lui, déjà fait l’objet de prototypes dès les années 1970. Mais ce n’est qu’en 1996, avec le Star Tac de Motorola, que le portable va vraiment se développer. D’autres constructeurs, comme Nokia, furent à l’origine d’innovations importantes au tournant des années 2000, parmi lesquelles le bluetooth, l’appareil photo, le T9, l’apparition de jeux, le baladeur, la radio, le navigateur internet, le tactile, etc. Le design devint prépondérant chez chacun des constructeurs et Apple crée les premiers smartphones avec applications téléchargeables sur l’Apple store, imités dans la foulée par exemple par Samsung, HTC, Google, Windows ou Blackberry. Si aujourd’hui, le smartphone semble répondre aux attentes des consommateurs, nul doute que de nouvelles innovations verront prochainement le jour (4G, amélioration de la reconnaissance vocale, etc.).

About Charles LARUE

Charles LARUE est créateur du site les-yeux-du-monde.fr, ouvert en mai 2010, et président de l’association Les Yeux du Monde, créée en juin 2011.

Check Also

La démocratie avortée en Russie (1917)

 Avec la Révolution de Février (mars selon le calendrier grégorien), les libéraux arrivent au pouvoir, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.