Home / Ressources / Biographies / Boris Eltsine – Biographie

Boris Eltsine – Biographie

 
Boris Eltsine, le fossoyeur de l'URSS

Né le 1er février 1931 à Boutka et mort le 23 avril 2007 à Moscou.

Né dans une famille paysanne et malgré une enfance agitée vécue dans le contexte difficile qu’est la collectivisation, Boris Eltsine intègre l’Institut polytechnique de Sverdlovsk et y obtient un diplôme d’ingénieur en bâtiment en 1955. Sportif et parfois bagarreur, sa carrière professionnelle connaît une ascension certaine. Dès 1961, Eltsine devient membre du Parti communiste dont il devient fonctionnaire huit ans plus tard. En 1981, il devient membre du Comité central, puis, grâce au Secrétaire général du Parti, Mikhaïl Gorbatchev, du Soviet Suprême à partir de 1984 et intègre le Politburo l’année suivante.

Mais à partir de 1987, Eltsine n’hésite pas à critiquer publiquement la lenteur des réformes initiées par Gorbatchev, et ce malgré son soutien affiché à la perestroïka. Opposé à la bureaucratie et favorable au changement, ces critiques lui valent le soutien du peuple mais aussi les remontrances du Parti qui n’hésite alors pas à le démettre de ses fonctions. Mais dès 1989, Eltsine fait un retour fracassant sur le devant de la scène : ovationné par la foule, il est élu avec près de 90% des votes député de Moscou au Parlement. Désormais en constante opposition avec Gorbatchev, par exemple sur la question du rétablissement du multipartisme qu’il défend, il est élu Président du Soviet Suprême de la Fédération de Russie le 29 mai 1990. Le mois suivant, il déclare l’indépendance de la Russie et démissionne du Parti.

Eltsine devient définitivement un héros en août 1991, deux mois après son élection au poste de Président de la Fédération de Russie, le 12 juin : il s’oppose fermement aux putchistes, sauve ainsi Gorbatchev, et se pose comme l’homme fort en Russie et au-delà. Ainsi, l’URSS cesse d’exister le 25 décembre 1991 suite à un discours de Gorbatchev qui démissionne. Eltsine peut dès lors s’atteler à remettre la Russie post-soviétique, véritablement affaiblie, sur pied. Instigateur de nombreuses réformes économiques et sociales, il doit cependant faire face à une inflation galopante et à la perte de pouvoir d’achat de la population, dont une partie se retrouve nostalgique de l’époque soviétique. La « thérapie de choc » est un échec cuisant, et la corruption atteint des sommets sous Eltsine. En 1993, Eltsine doit faire face à une grave crise parlementaire, évite de se faire destituer et parvient à faire voter une nouvelle Constitution par le peuple. Dans le même temps, la Russie signe différents traités avec les Etats-Unis présidés alors par Clinton, mettant ainsi fin à la guerre froide, mais s’enfonce dans le bourbier tchétchène, la guerre commençant en 1994.

Réélu Président en 1996, il doit faire face à une crise profonde en 1998, qui voit notamment les prix des hydrocarbures, dont la Russie est exportatrice, s’effondrer. Malade, il quitte le pouvoir le 31 décembre 1999, laissant place à Vladimir Poutine, et décède le 23 avril 2007.

About Charles LARUE

Charles LARUE est créateur du site les-yeux-du-monde.fr, ouvert en mai 2010, et président de l’association Les Yeux du Monde, créée en juin 2011.

Check Also

Syrie : Anatomie d’une guerre civile – Adam BACZKO, Gilles DORRONSORO et Arthur QUESNAY – Fiche de lecture

 Paru en 2016, ce livre est le fruit d’un travail collectif de recherche apportant un …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.