La consommation chinoise d’énergie dépasse celle des Etats-Unis - Les Yeux du Monde

La consommation chinoise d’énergie dépasse celle des Etats-Unis

2009 devait être l’année du Sommet de Copenhague et de l’espoir qu’avaient des millions de personne de construire, enfin, un avenir plus propre pour notre planète. Une fois ce rêve impossible terminé, la réalité revient au galop : 2009 aura donc été l’année durant laquelle la consommation d’énergie en Chine aura dépassé celle des Etats-Unis, après cent ans de « règne » américain sur ce classement.

C’est ce qu’indique en tout cas aujourd’hui le Financial Times (FT), qui cite un responsable de l’Agence Internationale de l’Energie (AIE) : l’année dernière, la Chine a donc consommé 2252 millions de tonnes d’équivalent pétrole (tep), devenant ainsi le premier pays pollueur de la planète. Sa consommation totale dépasse en effet celle des Etats-Unis de 4% (2170 millions de tep). Les experts attendaient évidemment un tel événement, mais pas aussi rapidement. La crise a eu une importance non négligeable, puisqu’elle a fait légèrement la consommation américaine depuis 2007, alors que la Chine a maintenu une croissance exceptionnelle à l’origine d’une hausse continue de sa consommation d’énergie. Par comparaison, en 2000, elle était deux fois moindre. Pourtant, la Chine a tenu à démentir les informations fournies par le FT, indiquant que l’AIE négligeait sans doute certains aspects des politiques chinoises en matières d’économies d’énergie.

Or, aujourd’hui, la consommation moyenne d’un habitant chinois est encore bien inférieure à celle d’un Américain. Pour enrayer ou freiner cette hausse inéluctable de la consommation chinoise, seule une amélioration de l’efficacité énergétique est envisagée par Pékin. Le charbon, qui est la ressource énergétique la plus polluante au monde, représente néanmoins 70% de la consommation d’énergie chinoise, alors que dans le même temps, l’Arabie Saoudite vend désormais plus de barils à la Chine qu’aux Etats-Unis. Et en 2010, les importations de charbon de la Chine devraient dépasser celles du Japon. Ainsi, la Chine est aujourd’hui un terrain de jeu immense pour tous les fournisseurs d’énergie : Areva, notamment, s’intéresse de près à la possibilité de construire de nouveaux Réacteurs Pressurisés Européens (EPR) en Chine.

Que se passerait-t-il si chaque Chinois consommait autant qu’un Européen ou un Américain ? Pour le moment, on reste loin de cette situation, et si la consommation semble augmenter irrémédiablement, la production, elle, ne pourra pas suivre éternellement. La Russie, l’Inde ou encore le Brésil ont également besoin de toujours plus d’énergie pour pouvoir se développer, ce qui devrait également faire la part belle aux spéculations sur les hydrocarbures dans les prochains mois et entraîner un accroissement des rejets de CO2 dans l’atmosphère. L’espoir suscité à l’approche du Sommet de Copenhague est aujourd’hui bien loin…

About Les Yeux du Monde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *