Qu’est-ce que la realpolitik ?
Home / Ressources / Notions / Doctrines / Qu’est-ce que la realpolitik ?

Qu’est-ce que la realpolitik ?

 

Terme forgé par Otto von Bismark au cours du XIXème siècle, la Realpolitik est une notion controversée qui désigne une posture de politique étrangère pragmatique, par opposition à une politique idéaliste.

Henry Kissinger, artisan du rapprochement entre les Etats-Unis et la Chine en 1972: une manoeuvre quasi archétypale de Realpolitik.
Henry Kissinger, artisan du rapprochement entre les Etats-Unis et la Chine en 1972: une manoeuvre quasi archétypale de Realpolitik.

La Realpolitik est directement issue du scientisme allemand du XIXème siècle et est marquée par sa volonté de rationalisation. Les relations avec les puissances étrangères ne se basent plus sur une idéologie prônée par le régime en place mais sur les intérêts économiques et politiques de chacun en ayant pour but une paix la plus durable possible pour le plus grand nombre. Elle requiert une parfaite évaluation de la situation et des forces et faiblesses des acteurs en présence. Les idéaux cèdent la place aux impératifs de la réalité.

Deux principaux griefs sont tenus à l’encontre de la Realpolitik. Le premier est que la Realpolitik serait une manifestation de pur cynisme de la part des dirigeants politiques. Elle est notamment citée lorsque des démocraties passent des contrats économiques avec des dictatures. Elle est ensuite accusée d’aboutir à une politique purement gestionnaire des affaires étrangères et de résumer les situations en des suites de cas d’école aux réponses toutes prêtes. Pour ce qui est de la première accusation, on peut signaler qu’une attitude cynique ou guerrière n’entre pas dans le cadre de la Realpolitik. En effet, ces deux comportements ont tendance à considérablement affaiblir le capital confiance des puissances qui y recourent et ainsi à faire fondre le nombre de leurs alliés qui deviennent soit des ennemis ou des puissances neutres qu’il faut acheter, soit des alliés forcés qui imposent de dépenser des ressources non-négligeables pour les faire rentrer dans le rang.

C’est l’évaluation lucide et constante des rapports de force dans le monde qui donne cette réputation de cynisme à la Realpolitik mais cette dernière aurait en fait tendance à s’opposer à une idée de domination mondiale, qui est irréaliste, et à favoriser une approche multilatéraliste bien plus équilibrée et attentive au jeu des puissances.

Le terme de Realpolitik a certes été créé au XIXème siècle en Allemagne, mais son idée de politique s’accordant avec la réalité et les puissances au lieu d’idéologies, de morales ou de religions est plus ancienne. Machiavel avait ainsi théorisé dans Le Prince (1513) un mode de gouvernement indépendant de la morale ou de la religion (à l’époque très liées). Selon Machiavel, le bon prince doit être celui qui s’adapte le mieux aux événements (la fortuna) et qui sait les prendre en main (la capacité de virtu) pour son royaume et son peuple. En cela il est précurseur de la Realpolitik car il enseigne que les bons gouvernants sont ceux qui savent voir venir les changements et qui savent le mieux les négocier sans préjugés moraux.

La politique de rapprochement entre les États-Unis et la Chine engagée par Nixon en 1972 peut être considérée comme un cas typique de Realpolitik : une alliance entre deux puissances idéologiquement opposées mais unies contre l’URSS.

About Nicolas MOULIN

Nicolas Moulin est étudiant à Euromed Management après trois ans de CPGE ECS au lycée Pierre de Fermat. Membre de 2012 à 2013 de la commission SimONU , qui organise des simulations de négociation de type ONU et qui participe aux différents MUN européens et américains, il était responsable simulation et Think Tank au sein de cette commission. Zones de prédilection : Europe et Etats-Unis.

Check Also

Février 2018 : l’actu en un clin d’oeil

 Retrouvez en un clin d’oeil un récapitulatif jour par jour de toute l’actualité internationale et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.