Naoto Kan, Premier Ministre du Japon, annonce sa démission - Les Yeux du Monde

Naoto Kan, Premier Ministre du Japon, annonce sa démission

Le Premier Ministre Japonais, Naoto Kan, a annoncé sa démission de la présidence du Parti Démocrate du Japon (PDJ), et quitte ainsi ses fonctions au sein du gouvernement japonais.

Sa démission est une conséquence directe de la catastrophe nucléaire de Fukushima, pendant laquelle il n’a pas su convaincre le peuple japonais. On ne peut pas dire qu’elle soit une surprise, tant la popularité de l’homme politique était basse. Surtout, il avait déclaré en Juin qu’il quitterai prochainement le pouvoir : “Une fois qu’un nouveau président sera élu, j’abandonnerai sans tarder mon poste de Premier ministre », avait-il dit.

Avant d’abandonner ses fonctions, Naoto Kan a cependant voulu faire passer trois mesures en faveur des énergies vertes, trois projets qui sont passés cette semaine au Parlement japonais. Le Premier ministre a voulu aller dans le sens de l’opinion japonaise, qui demandait à 82% une sortie du nucléaire.

Deux ans après l’arrivée des Démocrates au pouvoir, on peut difficilement dire que la politique ait changé au pays du soleil levant.

Tout comme Naoto Kan, Yukio Hatoyama, son prédécesseur, avait vu sa cote de popularité baisser drastiquement en six mois : elle passait de 70 % d’opinions favorables aux lendemains de l’élection à 32 %.

Naoto Kan, au pouvoir depuis Juin 2010, a été le deuxième Premier ministre du Japon depuis la victoire du PDJ en Septembre 2009. Surtout, il est le cinquième chef du gouvernement à succéder à Junichiro Koizumi, qui avait réussit à instaurer une ère de stabilité politique dans son pays entre 2001 et 2006.

Sa succession à la tête du gouvernement japonais se disputera dans les jours à venir entre Seiji Maehara, ancien ministre des Affaires étrangères, et Yoshihiko Noda, actuellement ministre des Finances. Le successeur  de Natao Kan sera donc le sixième Premier ministre qu’aura connu le Japon en cinq ans.

About Adrien TORDJEMAN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *