Le monde avant 1914 Archives - Page 4 sur 5 - Les Yeux du Monde

Le monde avant 1914

La chute des Tokugawa et l’avènement de l’ère Meiji

Le Shogunat des Tokugawa débuta en 1603 après l’unification politique du pays et marqua l’avènement d’une période de paix qui se prolongea jusqu’au milieu du XIX° siècle. Deux caractéristiques propres au Japon de l’époque conduisirent plus tard à la chute du régime : l’isolation prolongée et la routine politique. En 1635 l’introduction des lois d’isolation a conduit à la fermeture …

Read More »

Les problématiques politiques, sociales et internationales de l’Allemagne de Guillaume II

Guillaume II prend les rênes du pouvoir en 1888 et retire à Bismarck son rôle de chancelier dès 1890. Sous Guillaume II, la plupart du temps, les gouvernements s’appuient sur une coalition du Centre et des conservateurs. Pourtant, le développement de la classe ouvrière tendait inévitablement à augmenter les rangs du parti socialiste : ce dernier obtint 44 députés en 1893, …

Read More »

Les maux français à la veille de la Première Guerre mondiale

Si de 1906 à 1909, Clémenceau présida un long ministère radical, l’instabilité ministérielle devint grande à sa sortie de pouvoir. Durant les cinq ans qui suivirent, pas moins de dix gouvernements se succédèrent, à la tête desquels ont pu se trouver Poincaré, Caillaux ou Briand. Nombreux furent à cette époque les problèmes sociaux auxquels la France se trouvait confrontée. Une …

Read More »

L’ouverture acculée de la Chine

L’ouverture de la Chine est d’autant plus saillante qu’elle est finalement relativement récente. Comment saisir à plein les circonstances d’une ouverture aussi tardive ? Comment la Chine est-elle parvenue à obvier à un comportement historiquement autarcique et isolationniste ? La civilisation chinoise demeure la plus ancienne  du monde en terme de continuité. Au cours de siècles passés, les Chinois ont toujours considéré …

Read More »

La Belle Epoque ou l’ébullition culturelle parisienne

Paris, alors parangon absolu de la modernité, se transfigure à bride abbatue. Alors que les tramways électriques et les taxis succèdent aux omnibus à chevaux, la première ligne du métropolitain est étrennée en 1900 et l’éclairage électrique se substitue rondement aux becs de gaz dans les grandes voies. Des ouvrages architecturaux, bâtis avec des matériaux modernes, tels le béton ou …

Read More »

Les lambins avatars démographiques et sociaux, ou la France, oubliée de la révolution démographique et urbaine européenne…

Lors du XIX° siècle, la croissance démographique française demeure apathique. Cette atonie démographique pourrait s’expliquer par le recul de la natalité, ébauchée à la fin du XVII° siècle. Chez les familles catholiques pratiquantes, la progéniture demeure traditionnellement pléthorique, bien que la bourgeoisie et les strates moyennes aient, depuis longtemps, adopté des pratiques malthusiennes. La baisse de la natalité n’est qu’en …

Read More »

La spécialisation mondiale des économies ou la genèse des relations de complémentarité et interdépendance

A partir du XIX° siècle, les Européens assoient leur domination sur des régions mondiales, par le contrôle de leur économie (institutionnalisant une domination « informelle »), en Chine ou en Amérique latine, soit par la colonisation de leur territoire. L’Angleterre achève en 1857 la conquête de l’Inde, cimente son réseau de comptoirs sur les côtes d’Afrique occidentale. En 1876, sa domination s’étend …

Read More »

La “fée électricité” et le “roi charbon”, ou les chambardements des modes de production et de consommation

La première révolution industrielle a reposé sur la vapeur, le textile et la métallurgie. La production a augmenté grâce à l’importation du coton, l’extraction du minerai de fer, permettant alors une démocratisation de l’usage de la machine à vapeur, ouvrant la voie à une pléthore d’innovations. L’introduction d’une invention dans la production stimule la mise au point d’un procédé technique …

Read More »

L’organisation du capitalisme libéral, ou les nouveaux acteurs de l’industrialisation

L’industrialisation paraît consubstantielle au dynamisme du monde de l’entreprise. Avec la seconde industrialisation, la concentration des établissements apparaît comme une nécessité, bien que les petites structures professionnelles persistent. Faible en Grande-Bretagne ainsi qu’en France, la concentration est intense en Allemagne et aux Etats-Unis. Ainsi, trois grands groupes dominent la chimie allemande (Bayer, BASF, Hoescht) alors que Krupp et Thyssen contrôlent …

Read More »

L’industrialisation, ou une frontière entre Monde rural et Monde urbain de moins en moins perméable

De profondes mutations socio-économiques accompagnent l’industrialisation. D’abord, une croissance démographique considérable marque la seconde moitié du XIX° siècle. Les sociétés occidentales entrent dans la transition démographique, résultant de la concomitance du maintien de la natalité à un niveau élevé et du sensible recul de la mortalité dès la fin du XVIII° siècle. De par le développement des transports, des moyens …

Read More »