Ces nouveaux acronymes du XXI° siècle – partie 2 :

Shares

Depuis quelques années, les acronymes visant à regrouper différents pays sous un même mot se multiplient. Chaque économiste, revue ou organisme tente ainsi de créer un nouveau groupe et un nouveau nom. Petit récapitulatif :

EAGLEs :

Typologies créées par BBVA : EAGLEs et Nest
Typologies créées par BBVA : EAGLEs et Nest

L’acronyme « EAGLEs » (qui signifie « aigles » en français), contrairement aux acronymes précédemment présentés, ne correspond pas à des initiales de pays mais à l’expression « Emerging and growth-leading economies » : comme son nom l’indique, ce groupe rassemble ainsi des économies qui dirigeront la croissance à venir. Inventé en 2010 par la banque espagnole BBVA, ce groupe était initialement constitué de dix pays : le Brésil, la Chine, l’Egypte, l’Inde, l’Indonésie, la Corée du Sud, le Mexique, la Russie, Taiwan et la Turquie. La particularité de ce groupe est qu’il est susceptible de changer au cours du temps, car sa composition (révisée chaque année) correspond aux pays émergents dont la contribution estimée à la croissance mondiale au cours des dix années à venir est supposée supérieure à celle du G6 (Royaume-Uni, France, Allemagne, Italie, Canada et Japon). L’Egypte a ainsi été supprimée de ce groupe en 2011.

BBVA a également créé un second groupe « dynamique » de pays, le Nest (« nid » en français) dont la hausse moyenne du PIB doit être en moyenne inférieure à celle du G6 mais supérieure à celle de l’Italie (pays qui au sein du G6 participe le moins à sa croissance). Il a pu notamment rassembler l’Argentine, le Bangladesh, le Chili, la Colombie, l’Egypte, la Malaisie, le Nigeria, le Pakistan, le Pérou, les Philippines, la Pologne, l’Afrique du Sud, la Thaïlande, l’Ukraine ou encore le Viet Nam, avec des variations là-encore d’une année sur l’autre.

Liste des EAGLEs et Nest
Liste des EAGLEs et Nest

VISTA :

L’acronyme VISTA apparaît en 2006 au Japon où il est utilisé par l’Institut de Recherches Economiques pour désigner le Viet Nam, l’Indonésie, l’Afrique du Sud, la Turquie et l’Argentine : des pays qui seraient susceptibles de concurrencer le BRIC sur le plan économique.

CARBS :

En 2011, la banque Citigroup réunit au sein d’un même ensemble cinq pays majeurs pour le marché des matières premières : le Canada, l’Australie, la Russie, le Brésil et l’Afrique du Sud (S pour « South Africa »). Sous cet acronyme (CARBS), ces pays, dont la superficie représente 29% de la surface terrestre, produisent entre 25 et 50% d’à peu près toutes les matières premières. Ces dernières représentent d’ailleurs 47% des exportations du Brésil, 60% pour l’Australie, 64% pour l’Afrique du Sud, 74% pour le Canada, et 92% pour la Russie.

Accéder aux partie 1 et partie 3, partie 4 et partie 5 de notre dossier.

Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.