Ces nouveaux acronymes du XXI° siècle – partie 3 :

Shares

Depuis quelques années, les acronymes visant à regrouper différents pays sous un même mot se multiplient. Chaque économiste, revue ou organisme tente ainsi de créer un nouveau groupe et un nouveau nom. Petit récapitulatif :

TIMBI :

Carte des TIMBIs
Carte des TIMBIs

TIMBI est un acronyme regroupant la Turquie, l’Inde, le Mexique, le Brésil et l’Indonésie, cinq pays démocratiques au marché intérieur immense et à forts taux de croissance. Il fut développé en 2011 par Jack A. Goldstone, sociologue américain, afin de remplacer le concept de BRIC (cf. partie 1) : en effet, ce dernier commencerait à apparaître caduc face aux menaces qui pèsent sur la croissance à venir en Chine (dû au vieillissement de la population notamment) et en Russie (dû à une économie trop peu diversifiée et trop basée sur l’exportation de matières premières), pays qui sont par ailleurs non encore démocratiques. Ces cinq pays possèdent déjà les cinq populations actives (populations entre 15 et 59 ans) les plus importantes du monde, leur PIB réuni équivaut à celui de la Chine (mais avec de meilleures perspectives à long terme) et leurs positions stratégiques devraient leur permettre d’acquérir une influence mondiale. Les TIMBIs connaitraient jusqu’en 2050 une croissance moyenne de 5% contre 1,5% pour la France, le Royaume-Uni, l’Allemagne, l’Italie ou la Russie. L’importance de l’affirmation de ces cinq pays surpassera, selon Goldstone, la rivalité sino-américaine à venir, et la formation d’une coopération à cinq aurait un impact mondial majeur.

MAVINS :

Le groupe des MAVINS fut inventé en 2010 dans un article de Joe Weisenthal publié par Business Insider. Il correspond à un groupe de six pays : le Mexique, l’Australie, le Viet Nam, l’Indonésie, le Nigéria et l’Afrique du Sud. La taille immense de leur marché intérieur, leurs richesses en matières premières et leur potentiel de croissance exceptionnel pourrait leur faire atteindre en 2050 un PIB deux fois supérieur à celui de l’Amérique aujourd’hui.

STUPID :

L’acronyme STUPID, également négative connoté et apparu en 2010, se réfère à six pays : l’Espagne (S pour « Spain »), la Turquie, le Royaume-Uni (U pour « United Kingdom »), le Portugal, l’Italie et Dubaï. Ces six pays ont la particularité d’avoir connu  des problèmes économiques avant même la crise fiscale, mais leur hétérogénéité a limité l’emploi de cette appellation. La présence de la Grande-Bretagne, pourtant 7ème puissance économique mondiale dont Londres est une des principales capitales financières du monde, fut à l’époque liée à la crise grecque.

Accéder aux partie 1 et partie 2, partie 4 et partie 5 de notre dossier.

Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Centre de préférences de confidentialité

    Necessary

    Advertising

    Analytics

    Other